Châtillon-sur-Loire
chatillo-sur-loire.com en français
english
ne
de
es

Arteria

Arteria

L’association Arteria a été créée le 21 juillet 2009 dans le but de favoriser la rencontre des artistes et des artisans d’art entre eux et avec le public.

Arteria organise des manifestations à but artistique et culturel (marchés artisanaux, expositions, concerts, spectacles de rue, spectacles de théâtre, séances de cinéma, fêtes à thème,…) qui peuvent aider au développement touristique aussi bien à Châtillon-sur-Loire que dans les environs. Arteria est coorganisatrice de l’événement « Arts dans la rue » avec l’Office de Tourisme et la mairie de Châtillon-sur-Loire et participe à la Saison Culturelle de Châtillon-sur-Loire.

Arteria est à l'origine du projet "Décorer la ville" : peints par les artistes d'Arteria et des artistes en résidence, des Châtillonnais d'antan, tanneurs, vignerons ou cafetier, sont apparus sur les murs de la commune. Chacun d'eux est accompagné d'une petite présentation historique.
Découvrir les murs peints

En 2014, les artistes d'Arteria interviennent de nouveau sur les murs de la ville en peignant des cartes postales anciennes de grand format (2 X 3 m), évocation de scènes de vie d’antan de Châtillon-sur- Loire.

Arteria
Arteria

Arteria
Arteria

En 2013, Arteria a réalisé le Parcours poétique, un musée de sculptures en plein air en bord de Loire. Les douze oeuvres exposées ont été créées par des artistes professionnels, les enfants des écoles et des Centres de loisirs du Canton ainsi que les jeunes du Collège Dezarnaulds dans le cadre d'ateliers animés par des artistes.

En 2014, le Parcours poétique s'enrichit de nouvelles oeuvres qui seront, comme l'an dernier, réalisées par des artistes professionnels accueillis en résidence et par la population du Canton, dans le cadre d'ateliers. Ces ateliers, animés par des artistes, se dérouleront dans les écoles de Châtillonsur- Loire, Pierrefitte-ès-Bois et Autry- le-Châtel, au Centre de loisirs de Châtillon-sur-Loire, au collège Dezarnaulds et à la Maison de retraite des Prés .

L'association compte 75 adhérents qui participent aux stages et soutiennent l'association.

Bureau

Liliane Larmoyer, Présidente d'honneur
Daniel Girard, Président
Gabriela Gonzalez, Trésorière
Vincent Dubourg, Trésorier adjoint
Virginie Brancotte, Secrétaire
Emilie Marlette, Secrétaire adjointe
Membres : Colette Baron, Patricia Feix, Elisa Jolas, Marta Justovica, Lolita Nardone, Achille Plancqueel

Vérificateur aux comptes : Catherine Bourgoin

Contact

Gabriela Gonzalez
Atelier de la Tourelle
11 bis, place Georges Clemenceac
45360 Châtillon-sur-Loire
Tél. : 02 38 31 04 32
Email : gabyap@free.fr

Daniel Girard
Tél. : 02 38 31 16 98
Email : noelledaniel.girard@orange.fr

Membres fondateurs

Chloé Bourgois, comédienne, chloe.bourgois@laposte.net
Elisabetta Riganti, artiste peintre, elisabetta.riganti@orange.fr
Erik Staal, artiste peintre, erikstaal@free.fr
Mathilde Nosjean, céramiste, mathildenosjean@yahoo.fr
Perrine Six, perrine.gfai@laposte.net
Dagmar Schmid-Fedderke, artiste peintre
Roland Brouwers, restaurateur de tableaux, r.brouwers@wanadoo.fr
Ludovic Mardones, chloe.bourgois@laposte.net
Sophie Mertian de Müller, artiste peintre
Gabriela Gonzalez Segura, artiste graveur, gabyap@free.fr

Déambulation des clowns

Les transformateurs EDF vous parlent...

Pour la 3ème année consécutive, Arteria poursuit son projet de peinture des transformateurs EDF. Nous nous sommes plus particulièrement intéressés à celui que peint en ce moment Elisabetta Riganti, près du magasin G20 et qui ne laisse pas les passants de marbre.

Elisabetta Riganti porte un nom qui chante, vous l’aurez deviné, elle est italienne. Elle est installée en France depuis 20 ans maintenant.
Après avoir étudié dans un lycée artistique en Italie puis fait l’école des Beaux-Arts, elle a décidé de dédier sa vie à la peinture. Elle a aussi fait de l’illustration à Paris, première Ville française dans laquelle elle a vécu. Elisabetta a de nombreuses expériences : peintures murales, formation d’art-thérapie, décoratrice à Disney.
Après avoir beaucoup baroudé, elle sait maintenant que son crédo, c’est la peinture ! “Pour moi, dédier ma vie à la peinture, c’est sacré. C’est par là que je m’exprime et que je m’épanouis”, explique-t-elle.
Le transformateur qu’elle peint en ce moment s’inscrit dans un projet de l’Association Arteria dont elle fait partie depuis les débuts. Ce projet est subventionné par le PACT (Projet Artistique et Culturel de Territoire) via la région Centre. Elle conduit ce projet commun, notamment, avec Gabriela Gonzalez, artiste châtillonnaise bien connue.
La scène qu’elle réalise sur ce transformateur représente une scène de vie dans le passé mais aussi dans un monde imaginaire. Un monde idéal, comme elle aimerait qu’il soit, nous confie l’artiste.
Entre la maquette qu’elle a entièrement dessinée, l’inspiration qu’elle cherche dans les livres, dans la nature et les heures qu’elle passe à peindre le transformateur, Elisabetta en est déjà à 160 heures de travail. Un travail qui devrait s’achever très prochainement puisque d’ici la fin du mois, le transformateur sera terminé.
Pour elle, c’est une vraie satisfaction de voir le résultat et d’offrir aux habitants un peu de sérénité. C’est justement ce sentiment qu’elle souhaite faire passer auprès du public, leur faire oublier l’espace de quelques instants, les problèmes du quotidien.
Les passants sont nombreux à admirer son travail et à la complimenter. Son “Salut à l’homme”, c’est ainsi qu’elle nomme son oeuvre, laisse le libre-arbitre de l’interprétation. Chacun le voit comme il le désire...
Après tout, c’est bien à cela que sert l’art et c’est bien en ça qu’il est aussi beau et pur, il n’oblige à rien et laisse celui qui le contemple libre d’imaginer, d’inventer, d’interpréter et de s’y retrouver...