Australia-sur-Loire

Châtillon-sur-Loire, dix ans d'aventure australienne

2003-2013. Dix ans déjà que l'association châtillonnaise Australia-sur-Loire tisse des liens avec le canton d'Eacham et sa région du Tableland dans le Queensland en Australie. Depuis dix ans, des correspondances entre les écoles, des expositions, des concerts, des démonstrations de footy, des voyages de l'Australie vers la France et réciproquement, ont entretenu l'amitié et la proximité. Alain Breuzé, créateur et président de l'association, fait le point sur ces dix années châtillonnoaustraliennes.

Alain Breuzé, comment a débuté l'aventure d'Australia-sur-Loire?

AlainBreuze

- En 2000, j'avais présenté une exposition sur l'Australie pendant deux jours à Saint-Firmin-sur-Loire. L'exposition avait eu du succès et m'a permis de faire connaissance avec Peter Curtis, ambassadeur d'Australie en France dans les années 80, décédé au mois de mai dernier et qui passait l’été dans la maison familiale aux Rabutelloires à Châtillon-sur-Loire. Tout cela m'a donné envie de créer une relation entre Châtillon et un village australien.

Vous connaissez bien l'Australie?

- J'y ai passé treize ans en quatre séjours entre 1973 et 1993. J'ai habité Melbourne, Sydney, Cairns et le village hippie de Nimbin. Ma fille est née en Australie. Là-bas, je travaillais dans la restauration et j'ai eu mon restaurant à Melbourne.

Vous avez beaucoup bougé! Pourquoi avez-vous choisi le canton d'Eacham parmi toutes les régions que vous avez visité?

- J'ai cherché un endroit que je connaissais, dont la population était à peu près de la même importance qu'à Châtillon-sur-Loire. Le maire d'Eacham a répondu avec enthousiasme dès le premier contact et nous avons peu à peu mis en place cette sorte de jumelage informel.

Les habitants d'Eacham connaissent-ils Châtillon-sur-Loire désormais?

- La plupart, oui sans doute. Le bulletin d'Eacham donne de temps en temps des nouvelles de Châtillon-sur-Loire et un grand banquet français avait été organisé en hommage à notre ville. L'Alliance française (une organisation de promotion de la culture française à l'étranger) d'Atterton, une des villes du canton, a beaucoup fait pour tisser les liens. L'une de se membres, Jean Coleman, est venue plusieurs fois à Châtillon-sur-Loire. En tout, c'est une vingtaine d'australiens qui sont venus découvrir notre ville.

Quelles ont été les actions les plus marquantes d'Australia-sur-Loire à Châtillon-sur-Loire ces dix dernières années?

- Il y a eu trois grandes expositions dont celle qui s'intitulait "L'Australie aurait-elle pu être française?" en 2012, de nombreuses interventions pour les associations locales, dans les écoles primaires et au collège avec des films, la venue d'Australiens ou des démonstrations de didjeridoo et le prêt aux écoles d'un kit pédagogique sur l'Australie. L'an dernier, les Paris Cockerels, l'équipe parisienne de football australien, sont venus faire une démonstration de footy. Nous sommes aussi intervenus dans la prison de Val-de-Reuil pour un évènement sur le voyage organisé par des détenus.

Quels sont les projets pour les années à venir?

- Nous allons continuer à entretenir les liens avec le canton d'Eacham et avec l'ambassade d'Australie à Paris, accueillir les australiens qui veulent découvrir notre région et bien sûr apporter notre aide aux Châtillonnais qui souhaitent voyager en Australie.

L’association Australia-sur-Loire a été créée en 2003. Elle a pour but de tisser des liens culturels entre Châtillon-sur-Loire et la région de Malanda au nord-est de l’Australie.

L'association Australia-sur-Loire de Châtillon sur Loire

Pour cela, Australia-sur-Loire organise des expositions à Châtillon-sur-Loire et participe aux évènement locaux tels que le comice agricole, le Téléthon. L’association intervient dans les écoles et collèges du canton.

Grâce à son site Internet qui contribue à la faire connaître, Australia-sur-Loire intervient souvent à la demande d’autres associations parfois éloignées de la région. Nous avons ainsi organisé en juin 2010 une exposition et un concert dans une prison à Val-de-Reuil, dans les environs de Rouen.

Plusieurs australiens ont été reçus par l’association à Châtillon-sur-Loire depuis 2003 tandis que des Châtillonnais ont visité nos partenaires des antipodes. Les membres d’Australia-sur-Loire se tiennent à la disposition des personnes qui souhaitent des informations sur l’Australie ou prévoient de s’y rendre.

En 2012, l’association a présenté à l’Espace culturel de Châtillon-sur-Loire une exposition intitulée « Explorateurs et navigateurs Français en Australie », exposition en partie prêtée par l’Ambassade d’Australie.

Contact

Alain Breuzé, président
Tél. : 06 13 12 09 74
E-mail : australia.surloire@sfr.fr

Lien : http://australiasurloire.wordpress.com

Bureau

Alain Breuzé, président
Serge Génart, vice-président
Claude Roblin, trésorier
Helen Bowley, secrétaire
Michel Boer, secrétaire adjoint

Haut de page