Châtillon-sur-Loire
chatillo-sur-loire.com en français
english
ne
de
es

Le collège Pierre Dezarnaulds

Construit en 2012, le nouveau collège Pierre Dezarnaulds accueille les enfants de Châtillon-sur-Loire, Beaulieu-sur-Loire, Saint-Firmin-sur-Loire, Autry-le-Châtel, Cernoy-en-Berry et Pierrefitte-es-Bois dans le Loiret et de Sury-es-Bois et Santranges dans le Cher.

Il accueille actuellement 317 élèves répartis en treize classes (trois sixièmes, quatre cinquièmes, trois quatrièmes et trois troisièmes).

Chef d’établissement : Pascal Denamiel, principal
Conseillère principale d’éducation : Marie Lagier (ligne directe : 02 38 31 91 21)
Gestionnaire : M. Kilic

Contact

Collège Pierre Dezarnaulds
2 allée du Paradis
BP 17
45360 Châtillon-sur-Loire
Tél. : 02 38 31 42 49
Fax. : 02 38 31 14 18
Email : ce.0450017z@ac-orleans-tours.fr
Site Internet : www.clg-csl.fr

Les clubs du midi

Chaque jour, des clubs sont proposés aux élèves entre 13 heures et 13h45. Ils sont animés par les enseignants et les membres de l’équipe de vie scolaire.

Le foyer socio-éducatif

Chaque jour, des clubs sont proposés aux élèves entre 13 heures et 13h45. Ils sont animés par les enseignants et les membres de l’équipe de vie scolaire.

Résultats au diplôme national du brevet

2009 : 87,93 % d’admis
2010 : 84,38% d’admis
2011 : 84, 1% d’admis
2012 : 72,5 % d’admis
2013 : 80 % d'admis
2014 : 86 % d'admis (moyenne dans le Loiret : 82,6 %)
2015 : 86% d'admis (moyenne dans le Loiret: 86,3%)
2016 : 88 % d'admis

Aux portes-ouvertes du collège Pierre Dézarnaulds

Le jeudi 13 juin, le collège Pierre Dézarnaulds ouvrait ses portes. L'occasion pour ceux qui entreront en 6ème à la rentrée prochaine, de se familiariser avec les lieux.

Dès 17h30, après la fin des cours, le Principal, les professeurs et les élèves du Collège Pierre Dézarnaulds ont reçu le public. En particulier les élèves de CM2 de l'Ecole primaire et leurs parents mais aussi les familles des élèves déjà scolarisés dans l'établissement.
Un petit spectacle a été proposé à tous dans la cour de récréation : gymnastique, danse, percussions. Les savoir-faire de chacun ont été mis en avant grâce à l'aide et à l'investissement de l'équipe pédagogique.
Les salles de classes étaient ouvertes afin que chaque parent puisse découvrir l'univers dans lequel évolue ou évoluera son enfant.
En classe de SVT (Science de la vie et de la terre), des microscopes étaient à disposition, par exemple. Dans la salle de Mathématiques, nous pouvions découvrir les origamis réalisés par les élèves. Dans la salle d'Histoire, nous avons découvert plusieurs expositions sur la discrimination, entre autres.
Des services comme celui des transports "Rémi" de la Région Centre étaient présents pour renseigner les parents, un animateur jeunesse présentait le programme "Mob'ados" mis en place par la CAF et la Communauté de communes. Ce programme permet aux adolescents de participer à des activités pendant les vacances d'été.
Après avoir navigué dans le Collège, parents et enfants se sont retrouvés dans le hall d'entrée où des récompenses ont été remises pour divers projets.
Ainsi, quatre élèves ont été récompensés pour leurs dessins qui illustraient la course contre la faim à laquelle ils ont participé le mois dernier. Petite mention particulière pour Alicya, une élève de CM1 de l'Ecole primaire, qui était la seule à avoir fait un dessin dans son établissement.
Emma Jousset a reçu le prix Dézarnaulds, un prix qui récompense le comportement et l'investissement des élèves.
Un hommage a également été rendu à Pierre Dézarnaulds et à sa fille Marthe, décédée il y a peu.


Les enfants ont couru contre la faim...

Le mardi 14 mai, les élèves du collège Pierre Dézarnaulds et les classes de CM1-CM2 de l'Ecole primaire ont participé à la course contre la faim organisée par l'association humanitaire "Action contre la faim" qui agit en faveur des pays défavorisés.

C'est une bien belle action qu'ont menée 430 enfants le mardi 14 mai, au matin.
A l'initiative de Hervé Grall, professeur d'histoire-géographie au collège, ils ont couru pendant 30 minutes sur un parcours d'un kilomètre. Ils pouvaient alors faire le nombre de tours qu'ils souhaitaient.
Plus ils faisaient de tours, plus ils récoltaient d'argent pour l'action de l'Association. Cette année, c'est pour le Tchad que les jeunes ont participé. En effet, ce pays fait partie des plus pauvres d'Afrique.
Les dons récoltés par les enfants, grâce à leurs nombres de tours et aux parrainages qu'ils ont obtenus, permettront d'alimenter la population en eau et en nourriture.
Les professeurs, eux aussi, se sont investis pour cette course. Certains ont déterminé le parcours, d'autres ont assuré l'intendance de l'événement, tous ont soutenu les élèves.
Plusieurs partenaires ont souhaité s'engager pour cette cause : "Le Moulin des Gaults", "Intermarché" de Poilly, "Le Club de rugby" du collège.
La Mairie, quant à elle, a financé les "Ecocup" (gobelets écologiques) en fibre de bambou dont les enfants se sont servis pour se désaltérer tout au long de leur course.
Cette initiative a aussi eu lieu dans d'autres communes du canton, à Pierrefitte-ès-Bois et à Autry-le-Châtel.
Pendant la course, les "runners" ont été guidés par Darius, un collégien de 3ème, qui pratique le VTT à haut niveau et a emmené tous les groupes de 9 à 12 heures. A lui seul, il a fait près de quarante tours en veillant toujours sur ses camarades.
Les pompiers de Châtillon encadraient la course ainsi que cinq collégiens formés aux premiers secours qui se sont portés volontaires pour secourir les éventuels blessés.
Au vu des efforts de chacun et particulièrement des plus jeunes : les primaires et les 6èmes ont été les plus courageux et se sont donnés à fond pour la cause. Le chèque remis à "Action contre la faim" devrait permettre d'aider un maximum de personnes dans le besoin.

Retrouvez les images de cette course ici :


La course contre la faim se prépare

Pour la 5ème année consécutive, le collège Pierre Dézarnaulds s’investit en faveur de l’association « Action contre la faim ». Pour aider les plus démunis, les collégiens et les élèves des classes de CM1-CM2 de l’Ecole primaire courront contre la faim.

Yves Curé, membre de la délégation du Loiret de l’association humanitaire « Action contre la faim » s’est rendu, le jeudi 21 mars au collège Pierre Dézarnaulds pour présenter l’Association et échanger avec les élèves sur leur participation à venir.
Cette année, c’est pour le Tchad que les enfants s’investiront et, l’argent récolté grâce à leur course servira à lutter contre la faim dans ce pays.
Le Tchad est classé comme l’un des pays les plus pauvres au monde. Assez peu peuplé, ce pays d’Afrique abrite une grande partie du Sahara. Les conditions de vie y sont très rudes et, comme dans la plupart des pays d’Afrique, les habitants n’ont pas d’accès à l’eau potable.
Yves Curé a précisé aux jeunes que le 22 mars, lendemain de sa venue à Châtillon, c’était la journée mondiale de l’eau et, qu’aujourd’hui encore, dans le Monde, 2 milliards de personnes n’y ont pas accès.
Il a ensuite beaucoup échangé avec les élèves quant aux traditions du Tchad, aux religions qui y sont pratiquées, aux langues qui y sont parlées.
Les enfants se sont sentis très impliqués et ont beaucoup participé à l’oral en répondant et en posant des questions.
Un petit film d’une dizaine de minutes réalisé par l’Association montrait aux élèves la vie sur place, les problèmes rencontrés et principalement la malnutrition des plus jeunes. Ils ont tous été assez touchés par le visionnage de ce film autour duquel ils ont, ensuite, échangé.
Pari réussi donc pour Hervé Grall, professeur d’histoire et de géographie au collège à l’initiative de cette course, puisqu’il souhaitait investir les enfants et les sensibiliser à la cause.

Pratique :
La course contre la faim aura lieu le mardi 14 mai. Elle aura lieu dans le chemin juste avant le lotissement des Prés, dans le prolongement du collège.
Les parents sont invités à venir encourager leurs enfants. Avant la course, les enfants seront parrainés et devront définir le nombre de tours qu’ils pensent pouvoir réaliser.

Loïse Agogué, présidente du Conseil départemental junior

En avril dernier Loïse Agogué, collégienne à Châtillon, était élue Conseillère départementale junior. Le 3 octobre, elle est devenue présidente du Conseil départementale junior après une journée au Cercil à Orléans.

De l’ambition, Loïse n’en manque pas ! Elle ne manque pas non plus de volonté, de détermination ni de projets. Chez elle, ça fuse !

Cette jeune châtillonnaise, élève de 4ème au collège Pierre Dézarnaulds veut être ambassadrice. Beau projet de vie quand on a seulement 13 ans.
Il faut dire que l’école, le monde qui l’entoure et les autres la passionnent.
Le 3 octobre, après un discours où elle a évoqué la discrimination, la pollution et l’environnement devant Marc Gaudet, le président du Conseil départemental et 42 jeunes de son âge venus représenter leurs établissements, elle a finalement été élue présidente du Conseil départemental junior. Face à elle, Paul et Léonie, aussi collégiens dans le Loiret.
C’est avec 20 votes, une grande émotion et de surcroît, une grande satisfaction qu’elle a vivement remercié les personnes présentes pour cette toute nouvelle nomination. Suite à son élection, elle a eu le privilège de visiter le bâtiment qui abrite les bureaux du Département et même le bureau de Marc Gaudet, s’il vous plaît…
Rappelons que c’est la toute première élection d’un Président junior au sein du Conseil départemental et que, qui plus est, elle est remportée par une collégienne du plus petit collège du Loiret, elle qui est aussi, par ailleurs, Conseillère départementale junior, déléguée de sa classe, déléguée au Conseil d’administration et au Conseil de vie collégienne du collège Pierre Dézarnaulds. Mazel Tov mademoiselle !
Son rôle en tant que Présidente est de rapporter les informations des commissions à Marc Gaudet et de coordonner des projets. Entre autres.
Ces projets, justement, parlons-en :
• elle aimerait impliquer davantage les élèves dans le respect d’autrui ;
• elle corrobore le projet de nettoyage de l’île Charlemagne à Orléans lancé par le Département
• elle souhaiterait y faire participer des partenaires (enseignes, entreprises) ;
• elle voudrait aussi qu’un arbre, symbole de paix et de respect de l’environnement soit planté dans chaque collège du Loiret qui a des représentants juniors, à savoir, quarante-six.

« Je veux que les gens se souviennent de moi, je veux aider, je veux avoir marqué de mon passage et je veux les rendre fiers », sourit la jeune fille. Côté collège, ses professeurs et l’équipe pédagogique sont déjà très fiers et ne cessent de la féliciter, tout comme ses amis les plus proches. Quant à sa famille, elle est admirative !
« Mes grands-parents passent leur temps à découper les articles des journaux où je suis », s’amuse-t-elle.

On ne peut évidemment lui souhaiter que le meilleur, mais on ne se fait pas trop de souci pour ça ! Bravo Loïse !