Comice

Le quartier de la route de Beaulieu

Rencontre avec Fabienne, Jean-Claude Bedu et leurs acolytes pour la préparation du Comice

Depuis la mi-janvier, les habitants du quartier de la route de Beaulieu et des Travards sont au travail pour que les décorations et les installations soient à la hauteur de l’évènement qui aura lieu les 29 et 30 juillet prochains : le Comice agricole.

Deux demis fers à cheval géants, un percheron grandeur nature, des parasols, plus de trente pressoirs, des dizaines de fûts, plus de 200 grappes de raisin, vous l’aurez deviné, le thème que les bénévoles ont choisi est « Les vignerons ».
Et, ils pensent à tout, dans les moindres détails. Leur cheval grandeur nature surnommé « Bijou » a nécessité 12 000 fleurs collées sur une armature en métal. Pour le déplacer facilement, ils l’ont équipé de roulettes.
Il sera placé en bas de la rue des Travards où est installée la charrette à laquelle il sera attelé.
Les demis fers à cheval seront installés à côté des établissements Roy. Les parasols, eux, viendront prendre place près de l’ancienne perception, en bas de la Route de Beaulieu. Sur l’avenue des Travards, des sarments, des pieds de vignes et un pressoir seront installés au milieu de chevreuils en bois fabriqués également par les petites mains de l’équipe. Les bonnes volontés sont toujours partantes : les deux Alain, Annie, Bernard, Christine, Denise, Françoise, Ginette, Jacky, Jacques, Jeanine, Lucette, Marie-Rose, Nadine, Nicole, Odette, Robert, Roger, Suzanne, Sylvie, Sylvette redoublent d’idées et de courage pour ne rien laisser au hasard. Ils se retrouvent tous les mardis et tous les jeudis après-midi dans un local près du G20. En ce moment, les femmes sont en train de peindre les grappes de raisin faites artisanalement à partir de bouchons collés entre eux dans un moule. Quant aux hommes, ils poncent et préparent les fûts. Les femmes se chargent, ensuite, de les peindre. Un vrai travail d’équipe auquel tout le monde participe puisque c’est l’entreprise Guérot de Beaulieu-sur-Loire qui a fourni les fûts et que ce sont les établissements Roy qui se chargent de fabriquer des pressoirs et des motifs.
Ils ont aussi fabriqué des centaines de banderoles et de guirlandes qui seront accrochées dans les rues du Stade, de Beaulieu et des Travards. Pour les réaliser, il leur a quand même fallu 20 000 fleurs. Ils ont aussi préparé des cartons entiers de fleurs champêtres qui seront accrochées sur les clôtures des maisons et dans les rues.
A n’en pas douter, vous allez en prendre plein les yeux. Tenez prêts vos appareils photos !

Rencontre avec le quartier des « Bons vivants de Chanoy » en pleine préparation d’un char pour le Comice

Rencontre avec Fabienne, Jean-Claude Bedu et leurs acolytes pour la préparation du Comice

Dans le hangar des « Bons vivants de Chanoy », on s’active pour le Comice agricole.
Comme dans tous les quartiers de la Ville, les fleurs en papier et les idées sont nombreuses. Rencontre avec ces bénévoles qui retroussent leurs manches afin que rien ne soit laissé au hasard pour le jour J.

Une remorque aux allures de petit jardin, voilà ce que nous prépare la vingtaine de bénévoles du quartier de Chanoy. Cette remorque est une habituée du Comice, elle en a fait des défilés ! Cette année, l’équipe a choisi pour thème « Chanoy au jardin ».
Déjà équipée de barrières, d’une échelle, d’une table et de chaises en fer forgé fabriqués tout récemment, la remorque va encore être largement décorée.
Sont prévus : une tonnelle, un arrosoir, une brouette, des jardinières de fleurs, des carrés de potager et tout un tas d’accessoires qui font référence à nos jardins de campagne.
Une petite remorque munie d’un puits sera attelée à la grande. Le puits renfermera les nombreux sachets de confettis qui seront vendus pendant le Comice.
Pour cette édition, les « Bons vivants » ont misé sur le naturel. Il y aura donc beaucoup de fleurs et de plantes naturelles même si 5000 fleurs artificielles seront nécessaires à la décoration du char.
Cela fait seulement trois semaines qu’ils ont commencé, chacun de leur côté, les différents préparatifs. Ayant bien avancés, ils termineront l’installation et les détails au mois de juillet. Moment où nous retournerons à leur rencontre pour découvrir, en avant première, l’allure de leur char écolo aux couleurs très pétantes et flashy d’après ce qu’ils nous ont confié.
En plus du char, ils s’occuperont également de la décoration des rues, du Pied d’agneau jusqu’à la première usine, à environ 1 kilomètre. Ils installeront des gerbes de blé et des fleurs sur le bord de la route ainsi qu’un tracteur en paille.
On a hâte de voir le résultat…

Et, de cinq !

Rencontre avec Fabienne, Jean-Claude Bedu et leurs acolytes pour la préparation du Comice

Le samedi 20 au soir, Saint-Firmin élisait sa Reine. Celle-ci sera en lice pour l’élection de la Reine du Comice qui aura lieu le samedi 15 juillet à Châtillon.
C’est, comme toujours, dans une ambiance musicale et conviviale que s’est déroulée la soirée où le public était venu en nombre.

Laura Chevreau, Cyaline Hiez, Dorine Serrano tels étaient les noms des trois prétendantes à au titre de Reine de Saint-Firmin. Respectivement âgées de 16, 18 et 17 ans, elles se sont présentées à deux reprises face au public.
Toutes trois étudient à Gien mais dans un lycée différent. Laura à Bernard Palissy, Cyaline à Marguerite Audoux et Dorine à Saint-François-de-Salle.
Si la salle était archi-comble et que la place manquait un peu, cela n’a pas empêché l’orchestre Océanic de faire danser le public sur de la variété française et internationale toutes époques confondues.
Après avoir bien dansé, les personnes présentes ont voté pour la candidate de leur choix. Un peu avant minuit, Laura Chevreau a été nommée Reine de Saint-Firmin avec Cyaline pour première dauphine et Dorine comme seconde dauphine. C’est Delphine, la Reine du village pour le précédent Comice qui a remis le diadème à celle qui lui succède.
Les jeunes filles ont, ensuite, reçu une multitude de cadeaux remis par Marie-Christine Vieugué, la présidente du Comité des fêtes, association organisatrice de cette soirée, et Sylvie Blouet, la Maire. Pour l’heure, la Commune de Saint-Firmin a été la plus généreuse. Les adolescentes sont reparties les bras très chargés et le sourire aux lèvres.
La prochaine élection aura lieu à Châtillon le samedi 1er juillet. Elle sera suivie, le 15 juillet, de l’élection de la Reine du Comice…

Et, de quatre !

Rencontre avec Fabienne, Jean-Claude Bedu et leurs acolytes pour la préparation du Comice

Après Cernoy, Beaulieu et Autry, samedi, c’était à Pierrefitte d’élire sa Reine. Une soirée, la seule organisée par la Municipalité qui a tout mis en œuvre pour que ce bal soit une réussite. Pari gagné, le public et les candidates ont été ravis !

C’est à 21 heures que les festivités ont commencé dans la salle municipale Jean Zay, ouverte pour l’occasion sur un grand barnum. Dans la salle : buvette et piste de danse. Sous le barnum : les tables des élus des différentes communes de l’ex-canton de Châtillon, venus nombreux. Les habitants de Pierrefitte et des communes alentours étaient, eux aussi, au rendez-vous pour soutenir les deux prétendantes au titre : Alicia Bailly et Tiphanie Laumonier.
Toutes deux se sont présentées, très élégantes : robes de soirée, talons, chignons. Elles ont défilé à deux reprises devant le public, accompagnées de leurs cavaliers tout aussi charmants. Les deux jeunes lycéennes de 17 ans ont pris plaisir à se présenter, tout sourire. L’animatrice de la soirée, Tiphanie Ravard, reine de Pierrefitte en 2005 a su les mettre à l’aise. Alicia étudie en terminale économique et sociale au lycée Bernard Palissy. Sa maman est une agricultrice du village. Tiphaine prépare un Bac Pro commerce au lycée Marguerite Audoux.
C’est vers 1 heure du matin que le sort des deux jeunes filles a été scellé. En amont, le jury avait été tiré au sort : 10 femmes et 10 hommes plus 5 élus choisis au hasard.
Alicia est désormais Reine de Pierrefitte et Tiphanie première dauphine. Elles ont reçu de nombreux cadeaux remis par Ghislaine Beaudet, la Maire : bijoux, fleurs, cosmétiques de quoi leur permettre de se faire toujours aussi jolies qu’elles l’étaient samedi.
Après l’élection, l’ambiance n’est pas retombée. L’orchestre de Pascal Bourg a animé le bal et fait danser les jeunes et les moins jeunes aux rythmes de leurs instruments. La diversité des chansons a été très appréciée, il y en avait pour tous les goûts !
La prochaine élection aura lieu le samedi 20 mai à Saint-Firmin.

Rencontre avec Fabienne, Jean-Claude Bedu et leurs acolytes pour la préparation du Comice

Rencontre avec Fabienne, Jean-Claude Bedu et leurs acolytes pour la préparation du Comice

Comme dans de nombreux quartiers de la Ville, du côté de la rue de la Boyaudière, on s’active afin que rien ne soit laissé au hasard pour le Comice. Ici, il n’y a que quelques centaines de mètres à couvrir et à décorer, on ne fait donc que des fleurs mais… toutes à la main !

Le Comice est, pour Fabienne et Jean-Claude Bedu, une très grande histoire. Depuis 1987, ils n’en ont pas manqué un seul. Et, depuis cette date, ils participent activement à la préparation de l’événement. Aidés par une quinzaine de bénévoles, certains avec eux depuis les débuts, d’autres qui ont rejoint l’équipe cette année ou pour le précédent Comice.
Dans le garage du couple où se déroulent les réunions de préparation, l’humeur est à la rigolade. Chacun est à sa tâche : quand les uns découpent, les autres plient et inversement. Les techniques sont très bien ficelées et les fleurs réalisées en un temps record. « On a de l’expérience » sourient-ils en chœur. Même les liens qui attachent les tiges des fleurs sont étonnants mais très efficaces. Des câbles de téléphone minutieusement récupérés çà et là par Fabienne et Jean-Claude. « C’est la meilleure technique qu’on ait trouvée » nous confient-ils.
C’est avec des milliers de fleurs champêtres qu’ils orneront les candélabres, les poteaux électriques et les clôtures des habitations sur la rue. Ils ont prévu 4000 fleurs : bleuets, tournesols, marguerites. Depuis le mois de février, date à laquelle ils ont commencé, ils en ont déjà réalisé un peu plus de la moitié. Ils se réunissent chaque mercredi.
Ces deux-là ne s’arrêtent pas là ! Ils s’occupent également de la fabrication du char de la Reine dont nous ne dévoilerons pas les secrets afin de garder la surprise intacte jusqu’au dernier jour.
De son côté, Fabienne s’attèle à la fabrication d’un autre char : celui du Centre de loisirs. Une pirogue fleurie et colorée qui sera remplie d’enfants, voilà ce que l’on sait déjà…
En attendant, on peut leur souhaiter bien du courage et rendez-vous les 29 et 30 juillet pour voir le résultat.

« La Soupe aux choux » : thème du Comité des rues de Pierrefitte et Santranges pour le Comice

« La Soupe aux choux » : thème du Comité des rues de Pierrefitte et Santranges pour le Comice

Route et rue de Pierrefitte, rue de Santranges, rue Chambon, lieu-dit « Les Fourreaux » et « Le Petit Trequoy » sont autant de lieux que les membres du Comité ont à décorer pour les 29 et 30 juillet prochains, jours du Comice agricole. Autant dire que la tâche n’est pas des moindres…mais, leurs idées, leur créativité et leur investissement non plus.

Les soucoupes volantes seront sans nul doute les stars des rues citées plus haut. En effet, c’est sur le thème du film culte « La Soupe aux choux » que Dany, Pierre-Marie, MarieClaude, Marcel, Christiane, Lucien, Jeanine, Alain, Marie-Jeanne, Claude, Danièle, JeanPierre, Bernadette, Francis, Jacqueline, Jean et les autres sont en train de travailler. Et, ils ne chôment pas. Cent-vingt panneaux de soucoupes volantes ont déjà été réalisés. Ils seront accrochés sur les poteaux EDF entre autres.
Des fleurs : il leur en faut 10 000 au moins pour réaliser une soucoupe volante, grandeur nature, qui prendra place au square qui se trouve au croisement des deux rues principales. Les soudures de l’armature en métal qui servira à construire la soucoupe ont été commencées la semaine dernière mais il leur reste encore du travail, beaucoup de travail. Les 10 000 fleurs commandées auprès du fournisseur doivent être mises en forme puis piquées dans des cartons qui serviront à recouvrir l’armature.
D’autres fleurs, 5 000 environ, serviront à décorer les panneaux et à réaliser des guirlandes décoratives.
Côté décoration, il y aura aussi des vasques ornées de choux (plantes grasses et légumes). Celles-ci seront installées au square par les services techniques de la Ville qui donnent un sérieux coup de main pour la logistique.
En plus de la décoration colossale qu’ils ont prévue, le samedi midi, les bénévoles proposeront une mouclade (moules au barbecue), toujours au square, où tous ceux qui le souhaitent pourront venir se restaurer.
Ils se réunissent tous les mardis et les jeudis après-midi sur la mezzanine du gymnase de la Commune. Les bonnes volontés sont les bienvenues…

Au cœur du Comité de la route de Gien, en pleine préparation pour le Comice

Préparation pour le comice agricole

Les 29 et 30 juillet prochains, Châtillon sera en fête. Une fête qui a lieu tous les six ans et qui implique de nombreux bénévoles de la Ville et des villages alentours. Tous se démènent pour rendre l’événement le plus magique possible. Décorations, fleurs, chars, les idées ne manquent pas et les bonnes volontés se multiplient dans tous les quartiers de la Ville.

Route de Gien, les idées fleurissent. Le thème retenu est celui de la campagne. Ce sont donc des ruches, des animaux de la ferme en bois, des abeilles, des coccinelles, des papillons que fabriquent les bénévoles. Et, le moins que l’on puisse dire c’est que les habitants mettent du cœur à l’ouvrage. Ils sont une vingtaine et se partagent la tâche en fonction de leurs préférences, de leurs talents. Les hommes sont plutôt chargés de la fabrication des pièces en bois et les femmes s’occupent, elles, de la décoration. Ce qui ne les empêche pas de travailler ensemble. Le Comité se réunit chaque mardi au Moulin chez Denise Mougeot qui a mis à disposition une pièce de sa maison pour la fabrication mais aussi pour le stockage des différents éléments. En principe, il devrait y en avoir beaucoup. En effet, c’est plus d’un kilomètre de rues que les volontaires doivent décorer (de la Croix des Allemands, route de Gien, au feu de la fin de la rue de la Marne).
Tous sont très motivés et même les enfants sont mis à contribution. En ce moment, ils fabriquent un cadre en émaux qui servira à coller les dessins qu’ils auront réalisés. Les traditionnelles fleurs en papier crépon, plus de 2000 pièces, sont déjà terminées. De nombreuses autres décorations sont prévues mais ne dévoilons pas tout, histoire que la surprise soit de taille.
La semaine prochaine, nous vous parlerons du Comité des routes de Pierrefitte et de Santranges.

Et, de trois !

Et, de trois !

Après Beaulieu et Cernoy, c’était au tour d’Autry-le-Châtel d’élire sa Reine pour le Comice. Comme à chaque fois, le public était nombreux et très enthousiaste.

Samedi 8 avril, quatre candidates prétendaient au titre de Reine d’Autry en vue du Comice de Châtillon qui aura lieu les 29 et 30 juillet prochain.
Marion Boutrouille, Charlotte Labaye, Anaïs Gitton et Clémence Houdray étaient les quatre jeunes filles en lice.
Pour l’occasion, elles portaient leurs plus jolies robes. Elles ont pris beaucoup de plaisir à défiler devant le public afin de mettre en avant leurs atouts.
C’est très tard ou plutôt très tôt le matin, vers 1h30, que leurs sorts ont été scellés. Et, c’est Marion Boutrouille qui a été élue Reine d’Autry. La jeune fille de 17 ans est lycéenne à Bernard Palissy et souhaite travailler dans les ressources humaines.
Ses dauphines, dans l’ordre : Charlotte Labaye, 16 ans, Anaïs Gitton, 20 ans, et Clémence Houdray, 20 ans n’ont pas démérité. Saluons le Comité du Comice et le Syndicat d’initiative d’Autry pour avoir pensé à tout. En effet, aucune candidate n’a été lésée puisque chacune a reçu une écharpe de dauphine, même celle qui était arrivée en dernière position.
Les fleurs et les cadeaux remis par Jacques Girault, le Maire, ont aussi fait le bonheur de toutes. La soirée et la nuit ont été chaleureusement animées par l’orchestre de Clémence Durand et les danseurs se sont succédés sur la piste.
Prochaine élection le 13 mai à Pierrefitte-ès-Bois.

Et, de deux !

Et, de deux !

Frédérique, Shania, Mallaury, Marion, Cassandre, Laurie, Annaëlle

Le samedi 19 mars, Cernoy-en-Berry élisait sa Reine : Pauline Daniel qui représentera la commune lors du Comice. Le samedi 25 mars, c’était au tour de Beaulieu de choisir celle qui deviendra peut-être la future Reine du Comice.

Et, de deux ! Et, de deux !

C’est dans une salle pleine de monde que se sont présentées les sept candidates qui prétendaient au titre de Reine de Beaulieu, samedi.
Dans l’ordre : Annaëlle Patrier 19 ans, Laurie Burgin 20 ans, Cassandre Borderieux 16 ans, Marion Morin 20 ans, Mallaury Jozeau 16 ans, Shania Bigrat 16 ans et Frédérique Guillemin 18 ans. Leurs petites plaquettes numérotées en main, elles ont défilé à deux reprises, tour à tour, aux bras des deux garçons d’honneur très élégamment habillés pour l’occasion. Ils auraient d’ailleurs, eux aussi, mérité un titre ! C’est dans de belles robes et parées de coiffures plus jolies les unes que les autres qu’elles se sont présentées au public. Exercice difficile qu’elles ont toutes relevé avec brio.
Entre leurs deux passages, il y avait évidemment de la musique pour animer cette soirée. Avec l’orchestre Mélody, le public n’a pas été intimidé pour fouler la piste de danse. Certains ont pu démontrer leur talent de danseurs avérés sur des rock’n’roll, paso, tcha-tcha ou encore le traditionnel madison. Les chansons des années 80, du zouk et de la variété française ont aussi été repris par la chanteuse et ont séduit toutes les générations.
Après avoir bien dansé, le rôle de chaque personne présente était d’inscrire deux noms sur le papier qui leur avait été remis à l’entrée par le Comité des fêtes, organisateur de cette soirée.
Après leurs défilés, les sept jeunes filles se sont exprimées brièvement quant à leurs passions, leurs métiers, leurs études permettant ainsi au public de ne pas juger que pas leurs apparences physiques. C’est donc à l’heure où Cendrillon rentre chez elle que le suspense a été à son comble. Philippe Bonenfant, le président du Comité des fêtes, a nommé les trois gagnantes à savoir Annaëlle Patrier, élue Reine de Beaulieu, Cassandre Borderieux élue première dauphine et Marion Morin élue deuxième dauphine.
Toutes souriantes, elles se sont prêtées à une séance photo et ont été récompensées par de nombreux cadeaux et des fleurs. Les autres candidates n’ont pas été en reste et ont largement été remerciées avec de beaux cadeaux et la satisfaction d’avoir participé.
La musique a continué de résonner pour quelques heures encore après l’élection. Cette fois-ci, la Reine fraîchement nommée a pu s’adonner à quelques pas de danse avec ses amis et n’a pas manqué de remercier chaleureusement les personnes présentes. Parmi elles, Claire Breuzé, l’actuelle Reine du Comice qui n’a pas manqué l’événement et qui passera son diadème en juillet prochain…

Prochaine élection le samedi 8 avril à partir de 20h30 à la salle des fêtes d’Autry-le-Châtel.

Et, une Reine élue pour le Comice !

Et, une Reine élue pour le Comice !

Le samedi 19 mars, c'est à Cernoy-en-Berry que s'est déroulée la toute première élection de la Reine. En effet, les samedi 29 et dimanche 30 juillet, Châtillon sera en fête pour le Comice. Pour cela, le samedi 15 juillet, les six reines du Châtillonnais nommées dans leurs communes respectives seront départagées par le public. L'une d'entre elles sera alors élue Reine du Comice.

Pauline Daniel, 20 ans a été élue Reine de Cernoy, samedi. Face à elle, Alphanie Witkowski, 18 ans, sa première dauphine, puisque seulement deux candidates étaient en lice.
C'est un jury, tiré au sort, composé de 24 personnes (12 femmes et 12 hommes) qui a désigné la gagnante. Celle-ci a été récompensée de nombreux cadeaux offerts par le comité du Comice de Cernoy, présidé par Jean-François Da Silva qui avait aussi enfilé la casquette de présentateur pour cette soirée.
Soirée où l'ambiance était au rendez-vous et où l'animation musicale proposée par l'orchestre Pascal Thomas a fait mouche. Les danseurs se sont succédés sur la piste aux sons des valses, des tangos et des musiques des années 80.
Les communes étaient toutes fièrement représentées par leurs élus, heureux d'inaugurer les prémices de ce Comice.
La prochaine éléction aura lieu à Beaulieu-sur-Loire le samedi 25 mars à partir de 20h30.

L'organisation du Comice agricole prend forme...

L'organisation du Comice agricole prend forme...

Tout le monde en parle, cette année 2017 sera l'année du Comice à Châtillon. Pour cet événement d'envergure qui aura lieu les samedi 29 et dimanche 30 juillet, élus, associations, habitants et agriculteurs ont du pain sur la planche. Retour sur la dernière réunion préparative...

Le mercredi 18 janvier, le comité communal du comice était au complet à la salle de la Mairie, rue du Cormier. Composé de Bernard Bonnefont, Président, Catherine Letonnelier, vice-Présidente, Fabrice Boniface, Trésorier ,Serge Ragu, Trésorier-adjoint, Corinne Becquet, Secrétaire et Vincent Gitton, Secrétaire-adjoint, il recevait les différents "comités de quartier" et bénévoles pour l'avancement des préparatifs de ce qui sera la plus grosse fête de l'année à Châtillon : le Comice agricole !

Dans un premier temps, Bernard Bonnefont a rappelé les dates des bals d'éléction de la Reine dans chaque commune du Canton :

- A Cernoy : le 18 mars
- A Beaulieu : le 25 mars
- A Autry : le 8 avril
- A Pierrefitte : le 13 mai
- A Saint-Firmin : le 20 mai

Chacun des bals sera animé par un orchestre choisi par l'association oragnisatrice ou par la Mairie. D'autre part, chaque commune présentera un char pour le Comice.

L'élection de la Reine de Châtillon se fera le samedi 1er juillet. Pour participer, vous pouvez vous présenter en Mairie jusqu'au 14 mai. Seule obligation, avoir au minimum 16 ans dans l'année. L'élection de la Reine du Comice est programmée pour le samedi 15 juillet. Pour cette ultime éléction, la confection des robes sera prise en charge par le Comité. Le tarif d'entrée dans les bals est, pour le moment, fixé à 10 euros.

En ce qui concerne les décorations de la Ville et les fabrications de chars, les "comités de quartier" sont en plein préparatifs. La quasi-totalité des quartiers est representée excepté le hameau de Villiers, la route d'Autry-le-Châtel et la route de Cernoy pour lesquelles des bénévoles supplémentaires seraient les bienvenus. Pour le reste de la ville, les volontaires peuvent s'unir avec les personnes déjà en place au sein des comités. La Municipalité va mettre des locaux à disposition pour le montage et la préparation des décorations. Solution plus pratique pour que l'ensemble des bénévoles puissent se retrouver en un seul et même endroit. Les commandes de fleurs sont à faire auprès de Bernard Bonnefont le plus rapidement possible. Pour ceux qui n'étaient pas présents à la réunion, vous pouvez vous adresser à la Mairie.
Du matériel ayant servi aux précédents comices peut également être mis à disposition sur demande.
Mercredi, à la fin de la réunion, chaque comité de quartier a reçu un chèque de 500 euros pour couvrir les dépenses de matériel hors fleurs.
Une autre réunion aura lieu au mois de février pour suivre les avancées de chacun et entendre les remarques et observations. Même si vous n'êtes pas venus aux précédentes éunions, il est toujours temps de vous engager pour le Comice. Les animations agricoles auront lieu le samedi 29 juillet, les festivités débuteront à 9 heures par la messe. La matinée sera, ensuite, rythmée de concours divers (labour) et d'expositions (matériels, produits du terroir, animaux). L'inauguration officielle se fera en début d’après-midi avec de nombreuses animations. Vers 17 heures, le départ du défilé se fera vers le centre-ville. La remise des prix aura lieu le dimanche après la cavalcade. Le soir, un feu d'artifice sera tiré au bassin de Mantelot.



Haut de page