défibrillateurs

Etre formés à l'utilisation des défibrillateurs

Le vendredi 10 juin Eric Bedu, Adjoint à la sécurité, organisait, pour les associations, une formation à l'utilisation des défibrillateurs . Pour ce faire, il avait invité Caroline Papon, responsable régionale pour la société Défibril, qui installe et gère la maintenance des appareils de la Commune. Ils sont, à ce jour, au nombre de cinq : au Centre socio-culturel, à l'ancien collège, au gymnase Jean Roblin, au stade.
La Communauté de communes, elle, en possède 2. L'un au gymnase et l'autre au Centre médico-social. En effet, cette réunion fait suite à l'acquisition d'un nouveau défibrillateur installé à la Mairie et qui pourra être utilisé à toutes les associations de la Ville lors d'évènements et de manifestations et, bien sûr, en cas de nécessité, en toute circonstance. Grâce à une vidéo démonstrative de 20 minutes, un tutoriel et une bande-dessinée, les membres des associations présentes on pu bénéficier de cette formation très utile. Ainsi, en quelques gestes, ils sauront faire face à la prise en charge d'une personne victime d'un arrêt cardiaque en attendant l'arrivée des secours.
Pour complémenter les informations données par Caroline Papon, Eric Bedu avait fait appel aux connaissances du Docteur François Weil-Picard. Celui-ci a expliqué quels étaient les différents facteurs de risques qui peuvent conduire à un arrêt cardiaque. Il a aussi répondu aux questions des membres des associations notamment : "Comment savoir qu'une personne est bien en arrêt cardiaque ?"
Certains signes ne trompent pas ! Il suffit de vérifier le soulevement de la cage thoracique ou encore contrôler si l'air est expiré.
Si, dans la panique, ces gestes peuvent être difficiles : "Il ne sera pas difficle en pinçant simplement le flanc de la personne de voir si elle simule ou non" souligne le docteur.
Et puis, pas d'inquiétude, le défibrillateur est programmé de manière à ce que, si un pouls est détecté, la personne ne reçoive aucune décharge éléctrique.
Ce qu'il ne faut pas oublier : c'est que la seule utilisation du défibrillateur ne ramènera pas la personne à la vie. Pour cela, il faut procéder à un massage cardiaque avant et après son utilisation. Et, ce, jusqu'à l'arrivée des secours.
Il est important de préciser que les défibrillateurs doivent être vérifiés chaque année afin d'être maintenus en état de fonctionnement. Et, c'est ce que fait la Commune par le biais de la société Défibril. "Aujourd'hui, 82 % des défibrillateurs installés en France ne sont pas en état de fonctionnement" précise Caroline Papon.

Vous trouverez prochainement, sur le site, une rubrique dédiée aux défibrillateurs.
En attendant, vous pouvez télécharger les documents relatifs à la formation ci-après

Télécharger le pdf : TUTORIEL-VIDEO-HS1.pdf
Télécharger le pdf : BD-coeurentin.pdf

Haut de page