Programme des expositions de l’Espace culturel

Quand la récup’ devient œuvre d’art

Pour la dernière exposition de l’année à l’Espace culturel, la Municipalité propose de découvrir les œuvres d’une artiste atypique : Malika Lazaar. Uniques en leurs genres, ses créations sont toutes réalisées à partir de matériaux de récupération.

Etiquettes de médicaments, flacons, bouchons, tuyaux : à priori rien qu’y ne fasse vraiment rêver. Le milieu hospitalier que ces mots nous inspirent, en général, on préfère l’éviter. Malika Lazaar, elle, a sans aucun doute, trouvé le moyen de vous les faire aimer.
Infirmière anesthésiste auprès d’enfants : seringues, cathéter et perfusions font partie de son quotidien. Pour continuer de créer sans aucune limite et s’évader de son travail, parfois lourd à porter, Malika peint, découpe, colle, assemble toutes sortes d’objets même ceux utilisés dans son travail d’infirmière.
« Je ne récupère que ce qui est destiné à aller à la poubelle », précise l’artiste. Son crédo : montrer qu’il est possible de récupérer et de créer à l’infini à partir de ce que l’on recycle. Ainsi, dans ses tableaux peints à l’acrylique, on retrouve des boutons, du fil de fer, du carton, du papier, des morceaux de verre, des bouts de canettes en métal et bien d’autres…
Pour sensibiliser le plus grand nombre et en particulier les enfants, l’artiste a créé une association « Art-re-co » par le biais de laquelle elle anime différents ateliers où elle apprend aux enfants à créer à partir d’objets ramassés, trouvés, etc.
Grâce à ses nombreuses activités, Malika dit avoir trouvé un équilibre et n’imagine pas vivre sa vie autrement qu’avec sa passion pour l’art et la récup. Elle souligne d’ailleurs que tout le monde devrait avoir une passion pour s’épanouir et se sentir vivre…
Cet exposition insolite est visible jusqu’au dimanche 22 décembre à l’Espace culturel.

De l’œuf à la poule…

Dans la cadre de l’exposition « L’Animal dans notre quotidien…et demain » présentée à l’Espace culturel jusqu’au dimanche 12 novembre, les élèves de l’école primaire ont pu découvrir l’évolution de différents œufs…

Conseillère municipale et membre du Club avicole Briarois qu’elle représente pour l’exposition, Patricia Legras a apporté cinq œufs, en couveuse, que les enfants des classes de CP, CE1, CE2, CM1 et CM2 ont pu manipuler et observer, même de l’intérieur ! Grâce à un mire-œuf, ils ont pu découvrir les vaisseaux et les différents éléments qui composent un œuf. Trois variétés leur ont été présentées : œufs bleus d’une poule Araucana (poule sud-américaine), œufs pâles de poules naines et œufs plus communs, couleur sable, de nos bonnes poules pondeuses.
Grand intérêt pour cette activité pédagogique que les enfants ont adoré. C’est avec une grande précaution que les enfants des cinq classes de l’école primaire ont manipulé les œufs puisque, même après avoir été touchés et observés, ils ont éclos le vendredi 27 octobre.
CP, CE1, CE2, CM1 et CM2 : c’est ainsi qu’ont été nommés les cinq petits.
Ces mêmes petits seront présents le dimanche 5 novembre de 15 heures à 18 heures à l’exposition, pendant l’intervention de Patricia qui vous informera sur les différentes races de poules, sur l’évolution de l’œuf et qui répondra aux questions que vous vous posez quant à l’aviculture. Une autre éclosion est prévue pour ce 5 novembre.
Patricia sera également présente le dimanche 12 novembre aux mêmes heures avec Guy Perrochon du Club canin de Saint-Brisson, Cécile Polo artiste peintre et Jean Bonniseau qui présentera ses outils aux noms d’animaux.
En attendant, l’exposition est ouverte à l’Espace culturel les mardis et mercredis de 14 heures à 17 heures. Du jeudi au samedi de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures. Le dimanche de 15 heures à 18 heures.

A la nouvelle exposition de l’Espace culturel

Qu’on soit toutou ou minou, l’animal a une place importante dans le quotidien des Français, très importante même…puisque, selon une étude de la Chambre syndicale des aliments préparés pour chiens, chats et autres animaux familiers, étude datant de 2013, les animaux de compagnie seraient au nombre de 63 millions en France soit presque autant que le nombre d’individus recensés dans le pays.

Nos chers amis valaient bien une exposition. Intitulée « L’Animal dans notre quotidien…et demain », l’exposition proposée à l’Espace culturel depuis le samedi 14 octobre est très enrichissante et nous en apprend beaucoup sur les chiens, les volailles, les lapins et…les outils.
En effet, grâce à une recherche amusante de Jean Bonniseau, vous pouvez retrouver de nombreux outils tirant leurs noms des formes animales qu’ils ont. Tout le monde connaît évidemment le pied de biche, la grue ou encore le furet. Plus difficile, en revanche, de dire ce qu’est et à quoi sert une bécasse, un pélican ou bien une hirondelle. Vous pourrez tester vos connaissances avec vos enfants en vous rendant à l’exposition puisque des quizz adaptés aux petits et aux grands sont proposés.
Le Club avicole de Briare, lui, présente des informations sur les volailles, les lapins. Et un petit questionnaire qui consiste à retrouver le bon œuf et le bon descriptif de chaque espèce saura vous divertir.
Guy Perrochon du Club d’éducation de sport canin de Saint-Brisson vous renseignera quant aux comportements à adopter avec les chiens.
Pour compléter cette exposition, l’artiste Cécile Polo a prêté ses tableaux de peintures d’animaux et de paysages.
Qui dit animaux dit biodiversité, c’est pourquoi, pour parfaire et compléter ces informations, le Graine Centre a prêté des panneaux sur l’état d’urgence, sujet d’actualité très bien décrit et renseigné.
Cette exposition fera l’objet de plusieurs visites par les scolaires.
Chaque dimanche, un des intervenants proposera une permanence sur sa spécialité :
• le dimanche 22 octobre, Cécile Polo réalisera un pastel ou un tableau ;
• le dimanche 29 octobre, Guy Perrochon proposera une mini-conférence intitulée « L’approche du chien » ;
• le dimanche 5 novembre, Patricia Legras vous renseignera sur les différentes races de poules françaises ;
Enfin, le dimanche 12 novembre, dernier jour de l’exposition, ils seront tous les trois présents et, avec de la chance, vous pourrez voir un œuf éclore.

A l’Espace culturel les mardis et mercredis de 14 heures à 17 heures. Du jeudi au samedi de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures. Le dimanche de 15 heures à 18 heures.

Lumière sur l’exposition de Michel Ledeuil « Les découvertes »

C’est une exposition atypique que présente en ce moment Michel Ledeuil à l’Espace culturel. Au vernissage, le samedi 9 septembre, les clichés érotiques du photographe ont fait leur effet.

« Les Découvertes ». Tel est le nom de l’exposition insolite de Michel Ledeuil, photographe retraité. Depuis toujours, ce giennois est passionné de photographie. C’est à 15 ans qu’il commence en autodidacte tout en continuant d’exercer son métier dans les arts graphiques. Plus tard, il décide de se consacrer uniquement à la photo et créé même un club et un studio où il photographie de nombreux modèles mais aussi beaucoup de ses amis.
Les photographies présentées pour l’exposition ne sont, justement, que des clichés de ses amis qu’il a pris pour son plaisir mais aussi pour le leur, dans leur plus simple appareil.
Pour ajouter du caractère à ses clichés, Michel fait des montages en s’inspirant de grands peintres comme Boticelli ou Magritte, par exemple. Il affectionne particulièrement ce dernier pour son côté disjoncté et le surréalisme qui caractérisaient ses œuvres.
De l’humour, de la folie et du surréalisme, Michel n’en manque pas non plus ! La plupart de ses photos sont légendées avec une note, toujours très drôle.
Ainsi, parmi les photos exposées, on peut retrouver le dos d’une femme transformé en violoncelle, un visage qui a laissé place à un chou, des grains de café ou un sombrero en guise sous-vêtements, etc.
Si c’est pour lui une première que de dédier une exposition à l’érotisme, il est en très fier et veut que le public voit ses photographies comme des œuvres d’art et non comme un manque de pudeur.
« Les gens savent apprécier le corps d’une femme ou d’un homme nu à travers la sculpture ou la peinture et n’en sont pas choqués. Il en va de même pour la photographie », souligne-t-il.
L’exposition sera accompagnée par un concert, le vendredi 15 septembre à 20h30 à l’Espace culturel. Jack Lalong, pianiste et chanteur et Philippe Pèlerin, musicien, nous feront voyager dans leur univers plutôt jazzy avec des reprises arrangées et certaines de leurs compositions. L’entrée sera gratuite pour tous.

L’exposition est visible jusqu’au dimanche 8 octobre du mardi au samedi de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures. Le dimanche, de 15 heures à 18 heures à l’Espace culturel.

Accès

En semaine l’accès à l’Espace Culturel se fait par l’Office de Tourisme. le dimanche l’accès se fait par le sas vitré situé entre la Mairie et l’Office de Tourisme.

Horaires

De septembre à juin (sauf entre deux expositions) du mardi au samedi, de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures. Le dimanche de 15 heures à 18 heures.

En juillet et août (sauf entre deux expositions) du lundi au samedi, de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17h30. Le dimanche de 15 heures à 18 heures.

Personne à contacter pour exposer

Mme Catherine Letonnelier, adjointe à la cuture.
Mairie
Place de l’Hôtel de Ville
45360 Châtillon sur Loire
Tél. : 02 38 31 40 54

Haut de page