Châtillon-sur-Loire
chatillo-sur-loire.com en français
english
ne
de
es

La halte-garderie Pomme d’Api

La halte-garderie Pomme d’Api

La halte-garderie Pomme d’Api accueille les enfants de quatre mois à quatre ans révolus dans ses locaux situés au Centre médico-social. Elle est dirigée par Marie Viozelange, éducatrice de jeunes enfants.

Le tarif horaire est déterminé par la CAF en fonction des revenus des parents qui doivent fournir leur numéro d’allocataire. Les repas et les couches sont fournis gratuitement par la halte-garderie.

Pomme d’Api est placée sous le contrôle de la PMI (Protection Maternelle et Infantile) du Loiret qui dicte les normes d’hygiène et de fonctionnement très strictes et assure une sécurité maximum pour les enfants.

Horaires d’ouverture

Lundi et vendredi de 8h30 à 12 heures.
Mardi et jeudi de 8h30 à 17h30.

Contact

Halte-garderie Pomme d’Api
Centre médico-social
Rue de la Boyaudière
Tél. : 02 38 31 15 25

Elodie Mathieu, coordinatrice petite-enfance
Communauté de communes Berry-Loire-Puisaye
4, rue des Prés gris
45 250 Briare
Tél. : 02 38 05 18 07
Mail. : enfance@cc-berryloirepuisaye.fr

Marie Viozelange, directrice
Tél. : 07 81 45 75 76
Email : m.viozelange@gmail.com

La halte-garderie “Pomme d’Api” deviendra multi-accueil en septembre

Il y a quelques années en arrière, il était plutôt difficile de parier sur l’avenir et la pérennité de la halte-garderie “Pomme d’Api”. Mais grâce à l’investissement de tous, la garderie a de beaux jours devant elle.

La halte-garderie “Pomme d’Api” avait, jusqu’en janvier, un statut un peu particulier puisqu’elle était gérée par une association, du même nom. Désormais et depuis le mois de janvier, c’est la Communauté de communes Berry-Loire-Puisaye qui a repris la compétence et qui gère l’établissement.
“Pomme d’Api” est, à présent, associée à la halte-garderie de Briare. La Communauté de communes a décidé de n’en faire qu’un et même corps. Elles gardent cependant toutes les deux leurs emplacements respectifs à Châtillon et à Briare.
En septembre, le personnel y sera mutualisé, excepté les directrices qui gardent, elles, leurs postes dans les communes respectives où elles sont affiliées actuellement. Les autres professionnels pourront travailler à Briare comme à Châtillon.
De nombreux points vont être améliorés à la rentrée prochaine puisque deux nouveaux postes seront pourvus (ils sont à pourvoir dès maintenant. Se renseigner auprès de la Communauté de communes à Briare).
L’effectif en place à Châtillon passera donc de 3 à 5 personnes encadrantes. Actuellement, l’équipe est composée de Marie Viozelange, éducatrice de jeunes enfants et directrice de la structure, de Madison Besnault et de Marion Carpentier, titulaires du CAP petite-enfance Les horaires seront totalement modifiés et la structure sera ouverte tous les jours en journées complètes de 7 heures à 18 heures. L’agrément sera, lui aussi, modifié, il passera de 13+1 à 16+1 (le +1 correspond à un accueil d’urgence).
La halte-garderie laissera place à un multi-accueil avec des places type crèche (accueil permanent) et des places type halte-garderie (comme c’est le cas actuellement).
“Le but n’est pas de supprimer ce qui existait mais de l’améliorer”, nous explique Elodie Mathieu, coordinatrice petite-enfance au sein de la Communauté de communes.
En lien avec la CAF, la Communauté de communes a aussi mis en place des REAAP (Réseaux d’Ecoute, d’Appui et d’Accompagnement à la Parentalité). Ils se traduisent par des ateliers autour de tables rondes pendant lesquels parents et enfants peuvent échanger avec une psychologue et deux éducatrices de jeunes enfants.
Le premier du genre a eu lieu à Châtillon le vendredi 26 avril, il traitait de l’agressivité des jeunes enfants. Le prochain aura lieu le 27 juin à Bonny le matin et, à Briare, l’après-midi. Le thème n’est pas encore défini, pour l’heure.
Toujours dans le cadre du REAAP, la structure est ouverte à l’accueil des familles tous les lundis de 16 heures à 18 heures afin d’échanger.
Marie Viozelange se dit plus sereine depuis la reprise de la compétence par la Communauté de communes. “Au moindre souci, je peux me diriger vers la coordinatrice. Plein de projets s’articulent autour de Pomme d’Api et en faveur des enfants et c’est une vraie satisfaction pour moi”. Marie est passionnée par son métier et ce qu’elle aime par-dessus tout c’est jouer avec les enfants, les voir s’épanouir grâce notamment aux activités mise en place depuis plusieurs années maintenant et qui perdurent : l’éveil musical avec Pierre Marlette, musicien du groupe “Celtic Berrish”, le lien intergénérationnel entretenu avec l’EHPAD des Prés, les ateliers cuisine qui ont lieu une fois par mois mais également les ateliers parents-enfants qui fonctionnent bien et pour lesquels les parents s’investissent.

Du nouveau à « Pomme d’api »

Ca roule à la garderie « Pomme d’api ». La structure, qui accueille de plus en plus d’enfants, ne cesse d’innover. Les membres de l’Association et le personnel encadrant ont des idées et des projets plein les têtes pour cette année et celles à venir, et c’est tant mieux !

Depuis la rentrée, les demandes affluent. Marie Viozelange, la nouvelle directrice, en poste depuis le 21 août, s’en réjouit. Grâce à l’investissement des membres de l’Association, la garderie a su se maintenir, se pérenniser et se développer pour devenir, aujourd’hui, le lieu d’accueil incontournable pour les tout-petits de Châtillon et des communes alentour.
Il y a quelques années, ce n’était pourtant pas aussi évident. La structure n’attirait pas les foules et peinait même à avoir un nombre d’enfants suffisant pour séduire. Désormais, c’est tout l’inverse ! Il y a même des familles sur liste d’attente, on y propose des places d’urgence et les horaires d’ouverture se sont élargis à la journée contre quatre matinées par semaine jusqu’à cette rentrée 2017.
A présent, la garderie est ouverte en matinée les lundis et vendredis de 8h30 à 12 heures et les mardis et jeudis de 8h30 à 17h30. Autre nouveauté : l’ouverture pendant les vacances scolaires. « Pomme d’api » sera ouverte pendant les 10 jours de vacances de la Toussaint, puis la première semaine pendant les autres vacances ainsi que tout le mois de juillet.
Qui dit journée, dit aussi repas et sieste. Il a donc fallu que tout ce petit monde s’organise. D’ailleurs, depuis son arrivée, Marie a entièrement revu l’organisation et la disposition des salles avec Chloé, nouvelle venue, elle aussi, au poste d’auxiliaire de puériculture, afin d’optimiser l’espace et d’offrir encore plus de liberté aux bambins. Avec Marion, animatrice, toutes les trois gèrent le temps des repas où chacune a une tâche bien définie.
Parmi les projets qu’aimerait mettre en place Marie : un atelier d’éveil musical qui débutera le jeudi 3 octobre. L’intervenant, Pierre Marlette, musicien châtillonnais, viendra ensuite, chaque mois, faire découvrir la musique, les instruments et des chansons aux tout-petits. Les ateliers et les rencontres intergénérationnelles mises en place depuis plusieurs années se poursuivront. La nouvelle directrice souhaite aussi travailler en partenariat avec la Bibliothèque afin que les enfants puissent s’y rendre.
Marie a la volonté, avec les membres de l’Association, de faire évoluer encore et encore la garderie. Avec déjà une bonne expérience de la petite enfance , 4 ans à Avord (Cher) et 3 ans à Cosne (Nièvre) comme éducatrice dans des crèches, elle prend à cœur son nouveau statut de directrice.
Il faut dire que ce métier auprès des enfants, elle l’a voulu depuis toujours. « Même dans mon plus jeune âge, je ne suis jamais imaginée faire un autre métier qu’auprès des enfants », sourit-elle.
C’est justement pour évoluer et connaître d’autres facettes de son travail qu’elle a choisi « Pomme d’Api ». Habituée aux grandes structures, elle découvre aujourd’hui les joies d’une entité conviviale et familiale où l’humain est la priorité. Elle accorde d’ailleurs une très grande importance à la place des parents au sein de l’organisation. Elle souhaite leur laisser une place active et, ainsi, les faire participer à des ateliers avec leurs petits.
Depuis son arrivée, son bilan est très positif. L’Association, les enfants, les parents et l’équipe pédagogique travaille en symbiose. « La rentrée a été très bonne, les enfants se sont tout de suite, sentis en confiance et nous aussi », ajoute-t-elle.
Des partenariats avec la garderie de Briare, la maison de retraite, la Bibliothèque, de nouveaux ateliers, on n’a pas fini d’entendre parler de « Pomme d’Api »…