Châtillon-sur-Loire
chatillo-sur-loire.com en français
english
ne
de
es

Le pont sur la Loire

Le pont : les échafaudages, c’est fini.

Publié le 13 octobre 2021

Les longs travaux de réfection du pont touchent à leur fin. La passerelle sera bientôt terminée tandis que les suspensions vont être peintes dans un ton de gris. La circulation des véhicules ne sera plus alternée en novembre. Finies les 2’43 d’attente aux entrées du pont. Le calendrier du reste des travaux est fixé.

Le pont retrouve un éclat, une beauté architecturale qu’il avait perdu au fil des années.
Depuis 3 ans que durent les travaux du pont, on a fini par s’habituer à ne le traverser que sur une seule voie dans l’étroit chenal entre les grillages. Dans moins d’un mois, le pont sera rendu à une circulation normale. Les ouvriers de la société Baudin-Chateauneuf ont fait un boulot extraordinaire. Respectant les délais malgré la crise sanitaire, ils ont tenu le calendrier prévu. Ce grand projet, financé par le Conseil départemental du Loiret, aura coûté 21,3 millions d’euros T.T.C. dont 1,2 millions d’euros de révision.

Voici le calendrier des dernières semaines de travaux :

Dates cibles :
Novembre 21 : suppression de la circulation alternée.
Décembre 21 : finalisation de la passerelle.
Février 2022 : achèvement des travaux et mise en service globale.
Printemps 2022 : mise en service du carrefour giratoire à la gare de Châtillon, sur la N7 (RD2007).

Les grandes étapes des prochains travaux :
Septembre à novembre 21 : montage des belvédères de la passerelle.
Octobre à novembre 21 : réalisation des placettes de raccordement de la passerelle.
Novembre à décembre 21 : montage des équipements et revêtement de la passerelle.
Novembre à décembre 21 : mise en lumière de la passerelle et réfection éclairage de l’ouvrage.
Décembre 21 à janvier 2022 : changement des joints et réfection de chaussée de l’ouvrage.

LA PASSERELLE PREND FORME
LA PASSERELLE PREND FORME
LA PASSERELLE PREND FORME



LA PASSERELLE PREND FORME

Publié le 29 septembre 2021

Traverser la Loire à pied tranquillement, c’est pour bientôt. La passerelle prend forme. La passerelle pour les piétons et les vélos se profile à l’horizon 2022. Une autre manière d’apprécier le Grand Fleuve.

Emprunter le pont de la Loire a toujours été une aventure risquée. Les trottoirs étroits et, même absents au pied des piles du pont, ont toujours rendu la traversée difficile sinon dangereuse. Bientôt, ce sera du passé car les Châtillonnais et les touristes pourront découvrir la Loire en faisant une vraie promenade au-dessus du fleuve.
Les travaux permettent de voir dès maintenant ce que sera cette passerelle, longue de 353 mètres, à l’aval du pont.

LA PASSERELLE PREND FORME
LA PASSERELLE PREND FORME


Les poutres métalliques de support sont installées tout le long du pont. Les premiers garde-corps ont été montés à partir de la rive sud. Le belvédère à mi-course de la passerelle sera réalisé dans quelques semaines. Il est la partie élargie de la passerelle qui va former comme une terrasse au-dessus de l’Escargot. Ce sera là un espace de repos où des bancs seront installés et d’où, un escalier permettra de gagner l’Escargot et sa plage.

LA PASSERELLE PREND FORME
LA PASSERELLE PREND FORME
LA PASSERELLE PREND FORME


Ces travaux ont pu être menés sans interruption complète de la circulation grâce au large plateau de travail monté par les ouvriers de l’entreprise Baudin-Chateauneuf sous le tablier du pont dès le début des travaux.

LA PASSERELLE PREND FORME
LA PASSERELLE PREND FORME


Apprécier la Loire au coucher du soleil depuis le belvédère va attirer les touristes et les Châtillonnais amateurs de balades. Sans compter qu’à la période estivale, l’accès de la commune pour les cyclistes de la Loire à vélo sera beaucoup plus facile. Le commerce local devrait en bénéficier et c’est tant mieux.
Une attention particulière sera portée à la sécurité des usagers de la passerelle pour que sa traversée soit agréable.
En attendant cette promenade, Mantelot garde tout son attrait mais pouvoir traverser facilement la Loire va changer les habitudes des marcheurs.
Patientons jusqu’au printemps prochain.


Le pont sur la Loire : dernière partie des travaux lancée !

Publié le 12 mai 2021

Déjà un an et demi que la société Baudin a commencé la réfection du pont sur la Loire. Depuis le début du mois de mai, ils sont entrés dans leur dernière phase de travaux qui va s’étendre jusqu’à l’automne. Leur intervention devrait prendre fin en février 2022 !

La dernière phase des travaux du pont sur la Loire a été lancée au début du mois de mai. Après avoir passé un an et demi sur l’ouvrage, les ouvriers s’attèlent désormais à la passerelle. Ce n’est donc plus sur mais sous le pont que se trouvent les 14 employés de la société Baudin Châteauneuf. Là, sur le plancher provisoire, ils mettent en place les poutres qui maintiendront la passerelle dédiée à la circulation douce. Ensuite, ils placeront les consoles puis les morceaux de plancher.
Sur le pont, les dernières selles provisoires ont été retirées lors de la dernière fermeture, la semaine passée. Les câbles définitifs sont tous en place et l’ensemble de la suspension provisoire a été déposée. La couleur bleue a donc presque entièrement disparue de l’ouvrage excepté pour les plates-formes situées en haut de chaque pile.
Elles servent actuellement aux maçons et au tailleur de pierre qui viennent effectuer des retouches, ajouter des pierres et faire du ragréage sur les piles.
Bientôt, ces plates-formes seront démontées. A ce moment-là, le pont sera fermé de nuit car l’ouvrage tout entier sera mobilisé.
Avant ça, le lundi 17 mai, le pont sera fermé pour une nuit pour le retrait des blocs de béton provisoires. Au mois de juin, les peintres reviendront pour peindre les câbles définitifs et effectuer les retouches au niveau du tablier.
L’opération s’étendra sur trois mois environ.
A l’automne, d’ici quelques mois donc, le pont sera entièrement rénové ! En revanche, les travaux ne seront complètement terminés qu’en février 2022.
En effet, une fois la passerelle terminée, les ouvriers de la société Baudin devront encore effectuer quelques finitions, des réglages et un contrôle de l’ensemble du chantier.
La passerelle ajoutant du poids à l’ouvrage, la tension des câbles sera vérifiée et ajustée.
“On pourra cependant certainement ouvrir soit la passerelle soit le pont avant le mois de février 2022 et on l’espère d’ailleurs”, explique Cyrille Brusseaux, chef de chantier pour Baudin-Châteauneuf.
Malgré le retard cumulé à cause de la crise sanitaire, leur but est d’ouvrir à la circulation avant la fin de l’année. Un retard qu’ils ont d’ailleurs presque complètement rattrapé et qu’ils vont continuer de minimiser.