Le marché de Châtillon sur Loire

chatillon sur loire
Le marché de Châtillon sur Loire

Tous les jeudis matins, été comme hiver, le marché de Châtillon-sur-Loire étend ses étals colorés dans la Grande rue et sur la place Clemenceau. Le deuxième jeudi de chaque mois, jour de foire, le marché gagne également la place du Champ de Foire.

Deux maraîchers, deux « fruits et légumes », un boucher chevalin, un charcutier, un poissonnier, des fromagers et des marchands de vêtements sont là chaque semaine. D’autres commerçants les rejoignent en fonction des saisons, marchande de pommes, pruneaux et confiture de pruneaux, volailler, vêtements, maroquinerie, pains… En été, ce sont plus de trente commerçants ambulants qui proposent leurs produits.

Situé en plein centre ville, le marché de Châtillon-sur-Loire a su garder le charme des marchés de village. Source de produits locaux et lieu de rencontre, le marché hebdomadaire contribue avec bonheur à l’animation et au dynamisme économique de la ville.

En plus du marché hebdomadaire, tous les samedis, de 8 heures à 13 heures, un marchand de primeurs installe son étal à l'entrée de la rue du Glacis (place Sainte-Anne)

Un très ancien marché

Le marché de Châtillon-sur-Loire fut longtemps l’un des marchés les plus importants de la région. Les prix qui y étaient pratiqués servaient même de référence pour établir les taxes sur le pain au niveau départemental.

Le marché de Châtillon sur Loire

Le marché de Châtillon-sur-Loire en 1909 (collection Raymond Velleret)

Au XIXè siècle, le marché ne se tenait pas le jeudi mais le samedi et s’étendait sur tout le centre ville. Les marchands de pommes de terre se tenaient rue Franche, les vendeurs de produits laitiers étaient rassemblés place du marché (l’actuelle place Clemenceau), le blé se vendait devant la mairie. Les arbres alignés du Champ de Foire abritaient d’autres étals qui s’étendaient également sous le « marché couvert », aujourd’hui devenu le local des pompiers. Venus de toute la région, les agriculteurs proposaient leurs produits, légumes, grains ou animaux. Quelquefois, une marchande n’avait qu’un lapin et quelques légumes à vendre.

Ce n’est qu’à partir de 1850 que le jour du marché fut déplacé au jeudi. Depuis cette époque, la foire, un marché plus important, se tient le deuxième jeudi du mois.

Le marché de Châtillon-sur-Loire, filmé en 1940 par l’Abbé Touzeau, curé de Châtillon de 1918 à 1948 et historien local


La navette du marché

Des navettes gratuites desservent chaque semaine le marché de Châtillon-sur-Loire. Mises en place par la communauté de Communes en 2004, ces navettes ont pour objectif de dynamiser le marché et d’apporter une aide aux personnes isolées.

voir les horaires de la navette.

Haut de page