Châtillon-sur-Loire
chatillo-sur-loire.com en français
english
ne
de
es

Projet artistique et culturel du territoire (PACT)

Voir le programme PACT 2018

A la douzième édition des Arts dans la rue

artsdanslarue2018

A Châtillon, les Arts dans la rue sont un peu devenus une coutume. Chaque année, les artistes, les artisans d’art, les musiciens prennent leur journée pour participer à cet événement adressé à tous les publics.

Ce n’est pas un dimanche mais, pour la première fois, un samedi, que les artistes ont pris possession de la Ville. Des dizaines de stands se sont montés dans la matinée pour accueillir le public dès 14 heures. En effet, cette année, la formule a été entièrement revue et les Arts dans la rue n’ont pas débuté le matin mais en début d’après-midi pour finir vers 23 heures.
Comme toujours, il y avait de quoi régaler les yeux du public. De la coutellerie, des bijoux, des pierres vertueuses, de la broderie, de la peinture, du pastel, des objets en paille de seigle, des lampes, du Raku, de la poterie, des objets en bois et bien d’autres…
Les enfants pouvaient s’initier à l’art grâce à quatre stands de création. Libellules en pinces à linges, dessins au fusain ou cadres en collage ont ainsi été réalisés par les plus jeunes avec l’aide des artistes de l’association Arteria.
Dernier stand proposé, celui de Vincent Dubourg, dessinateur de bande-dessinée qui, comme chaque année, proposait des « supers portraits ». Les enfants et les adultes ont donc posé pour devenir des supers héros grâce au talent de Vincent. La queue n’a pas désempli de l’après-midi. C’est indéniablement le stand qui a connu le plus grand succès !
Les artisans d’arts ont, pour certains, proposé quelques démonstrations et même si le public était moins nombreux que les autres années, tous étaient plutôt contents de cette journée où les ventes ont été bonnes.
Côté musique : « Les Can’s » ont déambulé pendant l’après-midi. Bidons et baguettes en mains, ils ont fait du bruit. Ces jeunes, tous issus de « L’Union musicale » ont aussi proposé un petit jeu sur la place Georges Clémenceau. Là, les enfants ont joué au chef d’orchestre. Le but étant de reproduire les gestes du chef sans que ce dernier ne soit démasqué.
Dans la Grande rue, Patrick Chausson, à l’accordéon, et moi-même, au chant, avons repris des titres connus de la chanson française.
Le soir, le public a pu manger dans les rues de la Ville chez les commerçants où des tables avaient été installées par la Municipalité, co-organisatrice de l’événement avec l’association Arteria. Après un bon repas sous un soleil de plomb, le temps était venu, pour tous, de se détendre et de profiter de la musique. Une invitation au voyage offerte par le groupe parisien « Tito del monte » qui a présenté sa Cumbia. Une musique colombienne aux inspirations hispaniques et africaines.
Si, au début, le public a été plutôt timide, il s’est vite lancé sur la piste (surtout les femmes) pour profiter de ce moment de partage et de joie.
Carton plein pour cette édition ! Les craies étaient, cette année encore, à la disposition de tous pour marquer son passage dans les rues.

Retrouvez les photos et les vidéos de cette journée festive et animée :

Le programme des « Arts dans la rue » du samedi 21 juillet

accueilartsdanslarue

Après un an d’absence, Comice oblige, « Les Arts dans la rue » reviennent en force avec une nouvelle formule. Non pas un dimanche mais un samedi pour cette 12ème édition qui ne commencera pas le matin comme les autres années, mais en tout début d’après-midi.

La Municipalité, l’association ECLAT et l’association Arteria ont voulu transformer quelque peu la formule habituelle de la traditionnelle journée des « Arts dans la rue » instaurée par Irène Verkest, l’Union cantonale et Arteria il y a 13 ans.
C’est vers 14 heures que les festivités et les animations débuteront. Vers midi, les participants (artistes, artisans, bénévoles) seront accueillis avec un verre de l’amitié sur la place Saint-Anne.
Cette année, les exposants et les animations seront divisées en villages. Les peintres seront ainsi réunis place Georges Clémenceau, les artisans, eux, seront installés dans la Grande rue. Quant aux ateliers : le village destiné aux enfants donc, ils se situeront aussi place Georges Clémenceau mais, un peu plus loin. Six artistes de l’association Arteria seront là pour les initier aux arts et aux activités manuelles : Agnès, Edwige, Elisabetta, Marta, Myriam et Vincent. Dessin, fusain, fabrication d’objets avec du matériel recyclé, maquillage, ils auront le choix et le loisir de s’amuser, de découvrir, de toucher, etc.
Une quarantaine d’artisans seront présents pour présenter le travail des couteaux, du bois, du cuir, du tissu, de la pierre et bien d’autres encore. Le soir, vers 21 heures, tout le monde sera invité à participer à un bal latino avec le groupe colombien « Tito del Monte » qui vous fera découvrir sa musique, « la Cumbia », aux mélanges de cultures africaines, hispaniques et indiennes.
Les restaurants de la Ville seront, bien évidemment, ouverts et des terrasses y seront installées pour que vous puissiez y manger et/ou boire un verre.
L’ensemble des activités de cette journée est gratuit. Alors, venez nombreux…

Une saison culturelle riche et prometteuse…

couvplaquette

Fraîchement imprimé, le programme de la saison culturelle 2018 est disponible depuis la semaine dernière. Porté par la Communauté de communes Berry-Loire-Puisaye, ce programme regroupe l’ensemble des manifestations artistiques du nouveau Canton qui englobe les communes des anciens cantons de Briare et de Châtillon.

Les associations, les Mairies, le théâtre de l’Escabeau et la Communauté de communes n’ont pas manqué d’idées pour vous proposer une année riche en animations. Théâtre, cinéma en plein air, festivals, concerts, résidences d’artistes, projets artistiques, expositions : aucun doute, vous allez en prendre plein les yeux et les oreilles.
Grâce au PACT (Projet artistique et culturel de territoire) subventionné par la Région Centre, vous aurez le privilège de découvrir de grands artistes et de participer à des projets insolites.
Vous retrouverez évidemment l’irremplaçable festival Strange en août, celui de l’Escabeau en octobre, la 2ème édition du festival Kids solidaire en mai et, nouveauté dans le PACT, le festival Solidaire pour Biankouri en septembre. Ne manquez pas les concerts de L’Orchestre national de Barbès, celui de L’Orchestre symphonique de Tours proposés par la Ville de Briare. Sans oublier les soirées au Studio où magie, musique et danse seront au programme.
Les plus petites communes ont aussi à cœur de divertir leur population : Batilly-en-Puisaye, Dammarie-en-Puisaye, Adon, Ousson-sur-Loire où aura lieu la première Fête de la Loire.
Les Arts dans la rue seront de retour avec une nouvelle formule et toujours plus d’animations et de musique. Il y aura aussi du cinéma avec l’association ECLAT, de la peinture et de la créativité grâce à Arteria.
Bien d’autres événements sont à découvrir dans ce programme que vous pourrez vous procurer dans les Offices de Tourisme, dans les Mairies ou encore que vous pourrez visualiser sur Internet sur le site de Châtillon, celui de Briare ou bien celui de la Communauté de communes. Régulièrement, nous essaierons de distribuer la plaquette dans tout le canton pendant les fêtes et les manifestations.

Soyez en sûrs, nous vous avons réservé une année épique, magique et pleine de surprises !
Ce programme a été réalisé par Pierre Marlette, graphiste à Châtillon. La rédaction et la communication par moi-même, Lolita Nardone. Pour l’impression, nous avons fait confiance à l’imprimerie centrale à Gien.

La première manifestation de ce programme aura lieu le samedi 13 janvier à 20h30 au théâtre de l’Escabeau avec la compagnie Nomade in France qui jouera la pièce Médina Mérika d’Abdelwaheb Sefsaf.

Le PACT, aide culturelle indéniable pour Châtillon, son ex-canton et la nouvelle Communauté de communes

Pact

Voilà dix ans que l’ex-canton de Châtillon-sur-Loire bénéficie de l’aide de la Région via le PACT (Projet artistique et culturel de territoire). Une subvention importante, devenue vitale pour faire vivre la culture au sein de nos petites communes rurales. Sans elle, les projets coûteux ne pourraient pas voir le jour et le nombre de manifestations culturelles serait bien moindre.

En premier lieu, c’est à Irène Verkest que tous les remerciements doivent être adressés. En effet, en 2007, année du premier PACT pour Châtillon, Irène est Présidente de l’Union cantonale Tourisme Loisirs et Culture qui porte les projets et c’est elle qui instruit les lourds dossiers, gros travail pour une bénévole. En 2006, un premier dépôt du dossier avait été tenté. Malheureusement, il avait été rejeté. Grâce à la pugnacité et à la persévérance d’Irène, l’année suivante est la bonne. Les associations montent de nombreux projets, elles travaillent ensemble et débordent d’idées nouvelles. Arteria avec les « Arts dans la rue », l’Artscène avec le festival « Strange » sont de ceux qui adhèrent au PACT depuis le tout début. Un gros coup de pouce pour ces artistes et ces bénévoles qui bouillonnent d’idées pour faire vivre et bouger l’ex-canton.
Irène continuera de travailler jusqu’en 2015 en étroite collaboration avec bon nombres d’associations et de monter les dossiers pour les envoyer à la Région j.
Après cette date, c’est la Communauté de communes de Châtillon qui portera le PACT. C’est à présent moi-même, Lolita Nardone, qui instruit les dossiers et travaille avec les associations pour monter un projet de territoire. Depuis le début de l’année 2017, la Communauté de communes de Châtillon n’existant plus, c’est la Communauté de communes Berry-Loire-Puisaye qui prend le relais. Conséquence de la loi NOTRe…
L’année 2018 sera la première année où les associations des deux anciennes Communautés de communes seront amenées à travailler en étroite collaboration. En 2017, Briare et Châtillon avaient encore pu proposer deux PACT distincts.
Une nouvelle aventure pour les associations, les élus, les bénévoles, les artistes et le territoire. Les dossiers seront déposés à la Région le 16 octobre et, soyez en sûrs, tous ont œuvré pour vous proposer une magnifique saison culturelle. Théâtre, musiques en tous genres, expositions, festivals, projets artistiques et bien d’autres projets vous attendent…
Soyez nombreux à faire vivre notre Canton !

Enorme succès pour la 11ème édition des Arts dans la rue

Enorme succès pour la 11ème édition des Arts dans la rue

C'est devenu une tradition à Châtillon. En juillet, on réserve son troisième dimanche pour venir admirer "les Arts dans la rue".
Et cette année, les festivités ont commencé dès le samedi soir avec le fim "Eddy the eagle" projeté en plein air dans le parc Champault qui a tout de même attiré près de 100 personnes. Le dimanche, artisans d'arts et artistes en touts genres étaient nombreux à avoir répondu présents. Dès le matin, c'est sous un soleil de plomb que les élus ont fait le tour des multiples stands qui ont envahi les rues. Le travail du cuir, de la laine, du bois, de la terre, du métal, de la pierre, du papier et bien d'autres ont ravi les pomeneurs. Il y avait une très grande diversité aussi bien au niveau des stands que de la musique mais aussi des ateliers proposés aux enfants.
La Grande rue a presque entièrement été recouverte de dessins à la craie par les enfants mais aussi les plus grands qui se sont prêtés au jeu et sont devenus des artistes d'un jour. Les passants ont chanté au son de l'orgue de Barbarie, ils ont dansé, frappé des mains avec les Swing laydies et nous ont encouragés Patrick Chausson et moi-même, pour notre première à l'accordéon et en chansons. A l'heure du "casse-croûte" offert par la Mairie, c'était la fête sur la place Saint-Anne et tout le monde s'est amusé à chanter. Quel plaisir de voir les gens rassemblés et heureux par une si belle journée. Les images parlent d'elles-même...