Patrick Chausson

Patrick Chausson et l'Art de redonner vie au bois...

Patrick Chausson et l'Art de redonner vie au bois...

Depuis plus de quatre ans, Patrick Chausson, ancien agent immobilier à Châtillon, s'est découvert une vraie passion pour le bois. Tout a commencé un peu par hasard alors qu'il rangeait son bois de chauffage : "Je suis tombé sur un morceau de bois et je me suis dit qu'il méritait mieux que de passer dans le feu".
Pour lui, ça a été une révélation. Cette pièce de bois ressemblait à un animal préhistorique : "J'en ai donc fait un tricératops".
A cette époque, Patrick tenait encore son agence immobilière au 12, Grande rue, cette même boutique qui abrite aujourd'hui des centaines d'objets d'art qu'il a réalisés, boutique qu'il a appelée "L'Art et la matière", l'atelier du bois revisité. Il a donc apporté son premier "bébé" à l'agence, en exposition. Et, tout le monde a été unanime : ses amis et ses clients ont été sous le charme. Ils lui ont même conseillé de poursuivre dans cette voie et de faire d'autres objets.
Fort de cette enthousiasme probant, Patrick a créé de nouvelles pièces et s'est servi des connaissances de son ancien métier. Dans les années 80, il tenait une boutique de faïence de Gien dans la ville du même nom. Pour mettre en valeur les objets qu'il vendait, il créait déjà des plats, des pendules, des lampes... en bois, vous l'aurez compris.
C'est donc grâce à cette expérience, à une très grande imagination et à un savoir-faire indéniable qu'il s'est lancé dans la création de plus grosses pièces. Son idée était de fabriquer des lampes. Très vite, il a pensé que les objets de décorations qui n'ont pas d'utilité première seraient plus difficiles à vendre. Et, il a eu raison ! Aujourd'hui les lampes représentent plus de 50% de ses ventes. Il s'est aussi mis à faire des bancs, des tables...
Pour réaliser tous ces objets, Patrick a eu besoin de toujours plus de bois : "J'ai donc arpenté les campagnes, fouillé les haies à la recherche de morceaux de bois qui me parleraient. J'y ai trouvé de véritables trésors, des pièces magnifiques provenant de souches d'arbres ou d'arbustes".
Ce qui est épatant c'est qu'en un simple coup d'oeil, l'artiste est capable de savoir ce que vont devenir les morceaux de bois qu'il trouve. On pourrait même dire qu'il écoute le bois, qu'il est capable de voir ce qu'il veut lui montrer. Son imagination est sans limites.
Il utilise uniquement du bois brut, flotté ou non. Son crédo : transformer le moins possible le bois. Il le ponce, le traite, le nourrit pour l'épurer mais ne le sculpte pas. Il essaye de conserver au maximum son identité.
Même si Patrick est autodidacte, il a eu la chance d'être conseillé pour tout ce qui est d'ordre esthétique, par une artiste de sa famille. En effet, Patrick a plus d'une corde à son arc et se plaît à mélanger les matières dans ses oeuvres. A tel point, qu'aujourd'hui, il est, pour lui, inconcevable de faire une pièce tout en bois. Il marie donc sa matière première : le bois avec le métal, le verre, la pierre : "Il m'est même arrivé de laisser des cailloux collés à une souche dans certaines de mes créations".
Patrick est passionné par ce qu'il fait :"Je ne le prends pas comme un travail mais plutôt comme un amusement. Je fais ça pour me faire plaisir et évidemment faire plaisir aux autres. Je suis content quand un client achète un objet avec le sourire".
Outre ses grandes qualités artistiques, Patrick est un grand altruiste, il partage son atelier avec différents artistes du canton, notamment Caroline Bongibault, peintre castelautrienne, Perrine Six, fabricante d'objets en cuir à Châtillon mais aussi Odile Abrué, couturière et brodeuse qui lui fabrique entre autres les abat-jours qui ornent ses lampes.
Il est présent dans certaines expositions de la Région, participe à des marchés de Noël, aux Arts dans la rue, etc...

Patrick Chausson

"Ancien agent immobilier à Châtillon-sur-Loire, je me suis découvert il y a quelques années une fibre d’artiste et c’est presque par hasard que m’est venue l’idée de créer des pièces de décoration. Tout simplement, presque bêtement, en rangeant du bois de chauffage. Et oui ! Certains de ces morceaux méritaient mieux que de finir dans une cheminée, comme « La contorsionniste » ou « Le Corail ».

Quel plaisir, mais aussi quelle difficulté, de dénicher des souches, des arbres, des morceaux de bois tordus dans les haies (« L’otarie »), chiner dans les granges, les vieilles fermes en ruine, des poutres avec un authentique passé… pour les mettre en valeur. Détourner des pièces de bois de leur fonction première pour en faire des objets de décoration est devenu un jeu.

Créateur autodidacte, soucieux de préserver la nature, je n’utilise que des bois déjà coupés ou ayant eu une première utilisation, et venant de ma région, le Berry, j’y tiens. Je n’ai rien contre les pièces venant du bout du monde, mais là n’est pas ma philosophie...

Avec le temps et l’expérience, mon style évolue vers des créations d’assemblage ou de façonnage plus contemporain."

Patrick Chausson Patrick Chausson
Patrick Chausson Patrick Chausson
Patrick Chausson Patrick Chausson
Patrick Chausson Patrick Chausson

Contact

Patrick Chausson
Tél. : 06 80 24 89 08
Email : leboisrevisite45@gmail.com
Facebook : Le bois revisité
Site : http://leboisrevisite.fr

Haut de page