Pépé. S, créations cuir

Perrine Six, artisane du cuir, fait perdurer la tradition

Perrine1-w500Pépé. S, créations cuir

Châtillonnais ou demeurant des alentours, vous avez certainement déjà pu admirer le travail de Perrine Six, jeune artisane qui manie le cuir avec passion et talent.
Depuis un peu plus d'un mois, elle a quitté son local situé route de Cernoy pour venir s'installer dans la Grande rue. Son activité, elle, n'a pas changé. Elle travaille le cuir sous toutes ses formes. Pour ce faire, elle utilise en majorité du cuir brut, c'est à dire du cuir de vache non traité, et elle coud tout à la main. Elle n'utilise jamais de machine.
Pour cette amoureuse de la tradition et du travail manuel : "Il est possible de tout faire avec toutes sortes de cuir". Cependant, la réalisation dépend du choix du cuir. Le résultat également. Ce qui est aussi primordial : "C'est le patron ! C'est la base !", souligne Perrine.
Son travail est très minutieux. Une fois son patron terminé, elle commence le découpage. A ce moment-là :"Je n'ai pas le droit à l'erreur". Cela veut tout simplement dire que si son patron n'est pas correct, la réalisation de son objet ne sera pas possible. C'est un véritable travail d'orfèvre : en plus de la minutie, toutes les étapes de la fabrication lui demandent une patience extrême. Et, pour couronner le tout, Perrine sait ce qu'elle veut. Quand elle a une idée en tête, elle veut que son croquis et son patron représentent exactement ce qu'elle avait imaginé. Il suffit de regarder son travail pour le comprendre. Ses créations sont très personnelles, elle y met sa pate, son grain de folie, son imagination, son inventivité. Des bagues aux bracelets en passant par les bourses, les sacs à mains ou encore les miroirs qu'elle réalise depuis peu, tous ses objets sont très colorés et uniques : "Je ne me vois pas faire des objets qui ne me ressemblent pas".
Il faut dire qu'elle peut passer une journée entière à refaire son croquis si ce n'est pas ce qu'elle voulait au départ. C'est une perfectionniste.
Parfois, il lui arrive d'être à court d'idées et, dans ce cas, elle refait des pièces qu'elle a déjà produites auparavant.
Pour Perrine, ce qui est important dans son métier : "c'est de se faire plaisir !". Malgré tout, parfois, elle est obligée pour des questions pratiques de se restreindre et de rester raisonnable quant à l'excentricité qu'elle met dans ses fabrications.
En revanche, il y a une chose à laquelle elle tient : ne pas fabriquer en série. Au maximum, elle fabrique six pièces identiques, pas plus.
Perrine est si attachée au travail bien fait qu'elle peut parfois passer 35 heures sur une même pièce, ce qui rend évidemment le coût de celle-ci assez important. Et, évidemment, pas abordable pour tous.
Il est assez difficile pour elle de vivre uniquement de cette passion dont elle a fait son métier à part entière depuis deux ans maintenant. Pourtant, son art plaît beaucoup : "un monsieur m'a dit une fois que je vendais du rêve". Et, c'est aussi ce qu'elle recherche : apporter du plaisir visuel, de la curioisté et de l'intérêt . "Même si les gens n'achètent pas, je veux leur montrer quelque chose de différent. Je veux leur donner le sourire en regardant mon stand". Pour cela, lors des expositions, salons et manifestations auxquelles elle participe, elle accorde son stand à ses objets. Elle crée sa propre identité.
Depuis peu, Perrine propose une nouvelle gamme : des bracelets en cuir avec des pressions interchangeables au gré de vos envies. Il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs.
Par ailleurs, elle est également en train de se consacrer à la création d'un site Internet pour faire connaître son travail. Vous pouvez visiter son atelier sur rendez-vous au 06 59 71 29 62.
Elle sera présente au festival des Incensés le samedi 27 août à Châtillon Coligny.

Perrine1-w500

Pépé. S, artisan du cuir, propose un grand choix de créations artistiques sur cuir et peau : sacs à main, porte-monnaie, portefeuilles, ceintures, blagues à tabac, porte-cartes, pochettes, bracelets...

Cuir "végétal", travail traditionnel, couture à la main.

Les créations de Pépé. S sont à retrouver sur les marchés de Noël de la Région, lors de la manifestation les Arts dans la rue, le 3e dimanche de juillet à Châtillon-sur-Loire, à l'atelier du Bois revisité de Patrick Chausson et dans son propre atelier au 33, Grande rue, sur rendez-vous, du lundi au samedi.

Contact

Créations cuir Pépé. S
Perrine Six
33, Grande rue
45360 Châtillon-sur-Loire
Tél. : 06 59 71 29 62
Email : cuirpepes@gmail.com

Perrine2
Haut de page