Pirograph

Rencontre avec Pierre Marlette, acteur de la vie châtillonnaise aux multiples casquettes

Pirograph

Vous avez forcément déjà entendu son nom quelque part. Pierre Marlette, installé à Châtillon depuis 2 ans maintenant, est sur tous les fronts. Président de la nouvelle association ECLAT (Equipe Culture Loisir et Animation pour tous) qui a repris la compétence Culture depuis le début de l’année, musicien dans le groupe Celtic’Berrish, à l’initiative des soirées à thème et des sessions irlandaises au bar l’Eté indien, engagé auprès des migrants à Pierrefitte, il a plus d’un tour dans son sac et est un très grand altruiste. .

Depuis mi-janvier, il a démarré une nouvelle activité dans le domaine du graphisme. Depuis toujours, il est passionné de dessins assistés par ordinateurs. A l’âge de 9 ans, il s’amuse déjà à créer avec son premier ordinateur. « Je trouvais ça drôle d’avoir une image et de la découper en pixels » sourit-il.
Aujourd’hui c’est sous le nom de « Pirograph » qu’il propose ses services. Ce qu’il souhaite : « Offrir une palette de propositions graphiques la plus large possible, sur tous les supports ».
Pour lui, l’intérêt du graphisme c’est : de rendre un visuel qui fait aussi passer un message.
Non officiellement, dans les diverses associations au sein desquelles il s’est investi, sa mission a toujours été la création des flyers, des affiches, des logos. D’ailleurs, il se penche actuellement sur le logo de l’association ECLAT.
Il sera aussi à l’origine de l’affiche du Salon du livre qui aura lieu les 17,18 et 19 mai à Orléans.
Même s’il aime beaucoup ce nouveau travail, Pierre n’est pas du genre à se contenter d’une seule activité. Il a besoin d’être partout ! « J’ai besoin de me sentir vivre tout simplement » ajoute-t-il. C’est pourquoi, il multiplie les activités, les loisirs, les engagements.
Il a donc décidé de se lancer comme formateur en intelligence collective « Ecouter, comprendre , agir ». Lui qui a travaillé pendant 10 ans en temps que directeur et animateur de Centre-social connaît bien la signification de ces 3 verbes. Il souhaite donc les mettre en pratique auprès des entreprises ou des collectivités territoriales qui auraient des problèmes de communication interne. Le but est de faire émerger l’intelligence de chacun et de valoriser l’intégralité d’un groupe pour permettre une meilleure cohésion.
Dans un premier temps, il observe puis propose des réponses avec des techniques d’animations, par exemple. Sur le modèle du Team Building « Tous ensemble, nous avons besoin les uns des autres pour bâtir, avancer ».
Il projette également de devenir, dans un futur proche, ânier. Propriétaires avec sa femme, Emilie, de trois ânes, ils en sont véritablement tombés amoureux lors de randonnées au coeur de la nature dans les Cévennes, notamment.
Aujourd’hui, il a envie de partager cette expérience avec le plus grand nombre et faire découvrir les nombreuses qualités de cet animal tranquille, intelligent, courageux et très affectueux. Il prévoit de proposer des locations d’ânes à la journée ou à la semaine en saisons.
En dehors de cela, il est aussi membre actif de l’association Arteria, joue dans le Club de Badminton et s’investit tout au long de l’année avec de nombreux bénévoles pour l’association « Joie et santé pour Biankouri » pour laquelle lui et la famille de sa femme organisent une journée solidaire au mois de septembre.

Ses horaires « Pirograph » : du lundi au vendredi de 10 heures à 12 heures et de 13h30 à 17h30. Tél. : 06 31 62 93 28

Contact

Pirograph
Pierre Marlette
14, rue Champault
45 360 Châtillon-sur-Loire
Tél. : 06 31 62 93 28

Haut de page