Le Plan local d'urbanisme (PLU)

Le Plan local d'urbanisme (PLU), approuvé le 17 décembre 2013, régit les règles d'urbanisme dans la commune. Il remplace le Plan d'occupation des sols (POS).

Elaboré par la Commune avec l'assistance du cabinet Ragey de Gien, les services de l'Etat et de nombreux autres partenaires (Région, Département, Communauté de communes, Chambre d'agriculture, Chambre de commerce et d'industrie...), le PLU définit les règles qui servent de base à l’instruction des permis de construire. Il dit ce qui peut être construit ou pas et de quelle façon. Il permet de protéger les espaces naturels et les espaces agricoles.

Les grandes orientations du plan

Développer la commune

L'objectif est de dépasser dans les 10 ans à venir les 3.500 habitants. Pour cela, le PLU prévoit des extensions urbaines et la construction de 150 logements dans le quartier des Noues à l’Ouest et vers les Champtoux à l’Est.
En revanche, dans les écarts (les hameaux), les constructions nouvelles à usage d’habitation ne sont pas autorisées mais il reste possible de faire évoluer le bâti déjà existant.

Conserver le rôle moteur de la Commune dans le Canton

Plusieurs équipements de la commune ont une vocation intercommunale. C'est le cas du collège, du gymnase, de la maison de retraite et de la maison médicale.
L'aménagement de la place de la Mairie, l'amélioration de la liaison entre Champ de Foire et Grande rue et la réorganisation du stationnement sont étudiés dans le but d'améliorer la circulation.
Côté loisirs et tourisme, le plan prévoit la mise en valeur du site de Mantelot.

Protéger et relier les milieux naturels

Si la préservation des sites naturels est importante, les liaisons entre ces sites le sont aussi. Des sites isolés les uns des autres sont peu intéressants d'un point de vue écologique. L'urbanisation doit donc être limitée dans certains secteurs pour protéger les coupures vertes et les continuités écologiques. Les espaces naturels à préserver sont notamment les vallées de l’Ethelin et du ruisseau de Courcelles, les étangs et les mares, sites qui présentent un fort intérêt écologique. Des bois et des bosquets sont également protégés, dont les bois qui surplombent le canal et les bosquets situés sur des marnières, ainsi que les haies, un écosystème particulièrement important dans nos régions.

Les différents documents qui composent le Plan local d'Urbanisme de CHâtillon-sur-Loire peuvent être consultés en Mairie.

En savoir plus sur le Plan Local d'Urbanisme

Haut de page