Châtillon-sur-Loire
chatillo-sur-loire.com en français
english
ne
de
es

Les services municipaux

L’EQUIPE DES SERVICES MUNICIPAUX

David Agogué : employé polyvalent (entretien d’espaces verts, nettoyage voirie, montage de matériel).

Philippe Baron : employé polyvalent (entretien d’espaces verts, nettoyage et en entretien voirie, remplaçant du gardien du Gymnase, 2ème conducteur de la navette des Restos du coeur).

Didier Binstzik : maçon (travaux de maçonnerie, rénovation de bâtiments, signalisation, entretien de voirie).

Olivier Feix : peintre (rénovation des peintures dans les bâtiments communaux en intérieur comme en extérieur, pose de papiers peints), accueil et entretien du camping

Joël Gallien : menuisier (menuiserie, entretien des écoles, suppléant du responsable des services techniques).

Eric Gitton : agent polyvalent

Paul Hoebeke : employé polyvalent (entretien d’espaces verts, tonte, débroussaillage).

Laurent Lamy : mécanicien-soudeur (entretien du petit matériel, soudures diverses, broyage, confection de barrières et de supports, remblais avec tractopelle).

Christophe Macé : responsable des services techniques (administration, gestion du personnel, commandes, devis, gestions des stocks, créations massifs).

Jonathan Olszewski : employé polyvalent (gardien des deux gymnases, nettoyage, entretien d’espaces verts au Gymnase et au Centre médico-social, conducteur de la navette des Restos du coeur).

Pascal Pasdeloup : agent polyvalent

Aurélien Pilato : paysagiste (entretien d’espaces verts, plantations, taille de haies, élagage, création de massifs).

Aurélie Tournefier : agent des espaces verts

Jimmy Voss : couvreur (employé polyvalent, entretien d’espaces verts).

Luc Wiel : employé polyvalent (entretien des chemins et des fossés).

Les horaires des employés des services techniques sont les suivants :

- Du 1er janvier au 28 février et du 15 octobre au 31 décembre :
Du lundi au jeudi : 8h00-12h00 et 13h15-17h00
Le vendredi : 8h00-12h00 et 13h15-16h30

- Du 1er mars au 14 octobre :
Du lundi au jeudi : 7h30 – 12h00 et 13h30-17h00
Le vendredi : 7h30-12h00 et 13h30-16h00.

Services techniques

Quinze employés constituent l’équipe des services techniques de la commune. Parmi eux, quinze sont employés à temps complet et trois en contrats (deux contrats d’accompagnement à l’emploi et un contrat unique d’insertion). Ils sont placés sous la direction de Christophe Macé, directeur des services techniques.
Leurs missions : l’entretien des espaces verts, du terrain de football, des voiries et des bâtiments communaux.
Dans le cadre de l’entretien des espaces verts, les services techniques assurent les travaux de tonte, de taille, d’élagage, de broyage et de plantations. A chaque saison ses travaux : le printemps est la période des plantations de fleurs dans les jardinières et les massifs, l’automne amène son lot de feuilles mortes à ramasser, l’hiver voit l’accrochage des guirlandes lumineuses dans les rues.
Les services techniques entretiennent 57 km de voirie communale : pose d’enrobé, réfection des fossés, signalisation, salage en hiver, balayage.
Polyvalents, les employés des services techniques entretiennent également les bâtiments communaux (peinture, maçonnerie, toitures, plomberie..) et fabriquent des petits meubles pour les différents services de la mairie et en particulier pour l’école.
Ils effectuent également le ramassage des poubelles communales et le nettoyage des toilettes publiques. Et, chaque jeudi, une personne effectue le nettoyage après le marché. Sans oublier le montage et le démontage des barnums ainsi que l’installation de la signalisation lors des manifestations.

ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles)

• Christelle Dangleterrre
• Florence Delas
• Charlotte Desvaux
• Sylvie Millauriaux
• Célia Rollion

Personnel d’entretien (tous bâtiments communaux y compris les écoles)

• Aurélie Bounemri
• Patricia Girard
• Christelle Martin
• Sandra Raimbault

Garderie

• Fabienne Bedu
• Sophie Huet-Decherf
• Charlotte Desvaux

Services administratifs

Les services administratifs de la Mairie sont constitués de :

Francette Dumas

Francette Dumas, directrice générale.
Directrice des services administratifs, Francette Dumas a également en charge la gestion des personnels communaux.

Sonia Doucet

Sonia Doucet, responsable des services finances (comptabilité, budget, service des payes)

Anne Rat
Anne Rat

Christèle Laurier (accueil, secrétariat, état civil, élections, centres de loisirs, cimetières)

Amélie Guérot (accueil, comptabilité, état civil, cantines, demandes de logements)

Corinne Vatan (accueil, état civil, urbanisme, élections, CCAS)

Franck Perdieus est le garde-champêtre. Agent de police rurale, il a en charge la distribution du courrier de la Mairie, la police funéraire et la gestion des achats de la commune. Chaque jour, il assure la sécurité aux abords de l’école.

Zoom sur Aurélie Tournefier, cantonnière et culturiste

L’équipe des services techniques de la Commune est composée de 15 personnes. Quatorze sont des hommes ! Aurélie Tournefier est la seule femme de l’équipe. Portrait d’une femme déterminée et passionnée par son métier !

Il est 7h30, la journée commence pour Aurélie et pour toute l’équipe des services techniques. Arrivée au dépôt, elle prend place à bord d’une voiture attelée d’une remorque et de sa réserve d’eau. C’est parti pour 4 à 6 heures d’arrosage ! En tout, 400 jardinières sont installées dans toute la Ville. Certaines sont équipées de l’arrosage automatique, d’autres pas.
L’arrosage, elle le fait seule ou en binôme. Un travail qui, même avec le soutien d’un collègue, reste physique. Les jardinières ne sont pas toujours à hauteur d’hommes/de femmes, il faut souvent avoir les bras en l’air. Aurélie ne s’en plaint pas, elle adore son travail.
Elle qui, après avoir quitté le collège, a obtenu un BEP comme paysagiste, ne s’imagine pas travailler ailleurs qu’en extérieur.
La nature, la faune, la flore, c’est son credo !
C’est pour cette raison qu’elle a postulé auprès de la mairie de Châtillon pour rejoindre l’équipe des services municipaux. En janvier 2018, elle a commencé par un CAE (Contrat d’aide à l’emploi) qui a duré 6 mois. Elle a, ensuite, eu un contrat PEC (Parcours Emploi Compétence) jusqu’en juillet dernier. Désormais et depuis le mois de juillet, elle est en contrat à durée indéterminé avec la Commune.
Une vraie satisfaction pour cette Châtillonnaise qui a connu le chômage pendant quelques temps avant de trouver cet emploi à la Mairie.
Auparavant, elle avait travaillé pour différentes entreprises en tant que paysagiste mais aussi dans les vignes. Pas de bureau, pas d’ordinateur, pas de vernis, ni de mini-jupes.
Aurélie est une femme moderne qui manie toutes sortes d’outils et qui soulève aussi des charges plus lourdes que son propre poids et, pas seulement dans le cadre professionnel. En effet, la cantonnière a commencé la musculation l’année dernière. Un défi qu’elle a voulu se lancer ! “J’avais envie et besoin de me dépasser, de voir de quoi je suis capable, d’entretenir mon corps et de garder une activité physique”. La musculation et, plus particulièrement, la force lui sont alors apparues comme une évidence.
Aurélien et Paul, deux de ses collègues qu’elle affectionne, lui ont proposé de venir essayer. Depuis, elle n’a pas décroché ! Actuellement, elle fait quatre entraînements de 2 heures chaque semaine, après le travail ou pendant le week-end.
Tenez-vous bien messieurs, Aurélie soulève jusqu’à 42 kilos en développé-couché, 80 kilos en squat et 110 kilos en soulevé de terre.
Tenez-vous bien messieurs, Aurélie soulève jusqu’à 42 kilos en développé-couché, 80 kilos en squat et 110 kilos en soulevé de terre.
Elle participera aussi à une compétition régionale qui aura lieu au Centre socio-culturel à Châtillon le 22 décembre prochain. Pour cet événement, elle est prétendante au titre !
En ce qui concerne son métier de cantonnière, elle se sent parfaitement intégrée au sein de l’équipe. Elle a eu l’occasion de passer son CACES mini-pelle et micro-tracteur l’an dernier et est formée à des domaines qu’elle ne connaissait que très peu jusqu’ici : les décorations de Noël par exemple. Elle a passé son habilitation électrique l’an passé.
Elle réalise aussi de l’élagage, du bûcheronnage et de la taille qu’elle connaît fort bien.
Elle gère également, de temps en temps, l’entretien et les plantations de fleurs en jardinières et dans les massifs, c’est d’ailleurs dans ce secteur qu’elle aimerait se spécialiser parce qu’il lui reste beaucoup à apprendre.
Son bilan est incontestablement positif : ”Mon travail à la Commune me plaît, j’en apprends tous les jours. On nous offre la possibilité d’évoluer et c’est tout ce dont j’avais besoin” .



Les travaux d’hiver des services techniques

L’hiver, les employés des services techniques effectuent les travaux qu’ils ne peuvent pas faire l’été. S’ils sont moins présents sur les bords des routes pour arroser les fleurs, tondre les pelouses ou ramasser les feuilles, les travaux qu’ils réalisent sont tout aussi importants.

Après l’installation des décorations de Noël, il y a le démontage des guirlandes, du chalet, des sapins qui, en général, se fait au courant du mois de janvier en fonction de la disponibilité de la nacelle de la Communauté de communes.
Pendant que les guirlandes illuminaient la Ville, Bernard Bonnefont, adjoint au Maire, Christophe Macé, responsable des services techniques et les employés faisaient le point sur celles qui étaient à modifier.
Côté travaux, l’hiver : les employés sont chargés d’élaguer les arbres, ils sont d’ailleurs en train de le faire, en ce moment, route de Beaulieu. Ils s’occupent aussi de la taille des haies. Prochainement, la haie de l’ancien collège sera taillée et rabattue à 50 centimètres afin de faciliter l’entretien pour les services techniques tout en laissant une barrière naturelle.
Les bâtiments communaux sont rafraîchis en peinture, en petits travaux. Récemment, toutes les poubelles des écoles ont été changées. Des classes ont été rénovées.
Il faut savoir qu’à chaque vacance scolaire, au moins une salle est remise en état par les services de la Mairie.
Bientôt, la salle de l’Espace culturel, située derrière l’Office de Tourisme, va être mise aux normes d’accessibilité. Des contremarches et des nez de marches seront installés sur les escaliers.
Les rues continuent d’être nettoyées tout comme le square, le terrain de pétanque.
Les employés effectuent également le nettoyage des gouttières, des véhicules des services techniques (intérieurs et extérieurs), des panneaux de signalisation.
Ce sont aussi eux qui nettoient les tags ou les écritures faites sur les bâtiments communaux.
• La maison Gitton à côté du Centre socio-culturel a été entièrement rénovée. Elle est désormais louée.
Les parties extérieures qui accueillent les différentes manifestations sont en cours de nettoyage.
Autre point important : le renouvellement des massifs.
La Municipalité a décidé de changer les plantes des massifs : au lieu d’y mettre des plantes gourmandes en eau qu’il faut remplacer souvent, elle a opté pour des massifs avec des vivaces, des palmiers, etc.
Les intérêts sont multiples : moins d’arrosage, moins d’entretien, moins d’achat et un beau rendu esthétique.
Ainsi, les employés des services techniques en ont planté sur des bâches avec un paillage minéral en plusieurs endroits de la Commune :
• Route de Gien (Moulin de L’Aval)
• Aux Travards
• Route de Gien (A la croix des Allemands)
• Rue Saint-Vincent
• Devant l’ancienne perception
• Chemin du Pâtis
Les lieux qui ont été privilégiés sont ceux où l’arrosage automatique n’est pas en place. Christophe Macé et Bernard Bonnefont veulent poursuivre dans ce sens et prévoir d’autres massifs pour l’année prochaine. Seul point regrettable : des palmiers et autres arbustes ont été volés à plusieurs endroits.
Au camping, la tuyauterie sera isolée pour que l’eau puisse rester accessible même en cas de gel étant donné que le camping ne ferme pas cette année. Un chauffage d’appoint y sera aussi ajouté.
Le gîte de la Folie sera prochainement rénové ainsi que le Centre socio-culturel qui en a bien besoin, 30 ans après son ouverture.



Au repas de Noël du personnel communal

Comme chaque année le Maire, Emmanuel Rat, invitait les employés communaux à partager un repas offert par la Municipalité au Centre socio-culturel.

De jolies tables bien dressées étaient installées au Centre socio-culturel à l’occasion du repas des employés communaux qui s’est tenu le vendredi 14 décembre.
Un moment de partage, où ceux qui oeuvrent pour Châtillon se sont retrouvés autour d’un bon repas, d’un spectacle et du très attendu père-Noël.
Une quarantaine d’enfants s’étaient figés devant la scène en attendant le spectacle de magie. Spectacle auquel nombre d’entre eux ont participé avec joie.
Après une bonne heure de tours de magie et d’illusion, place à la distribution des cadeaux !
Le père-Noël a bien gâté chacun des enfants des employés qui avaient préalablement fait leur liste.
Pendant que les parents, eux, discutaient autour d’un verre et de petits-fours, les enfants ne se sont pas ennuyés, tout excités par l’ouverture de leurs nouveaux jouets.
Tout le monde s’est ensuite retrouvé autour d’un repas préparé par le restaurant « L’Arlequin » situé dans la Grande rue.



Les services techniques mettent la ville en lumière

Depuis la semaine dernière, les services techniques ont commencé à décorer la Ville pour les fêtes de fin d’année. Guirlandes, sapins, rideaux lumineux : ils oeuvrent afin de vous offrir un décor à l’image de Noël.

Avant de commencer à installer les décorations un peu partout dans la Ville, les employés des services techniques ont d’abord dû réparer certaines guirlandes, changer les ampoules grillées. Ce qui correspond à une bonne semaine de travail à deux personnes.
La pose est réalisée par trois employés : Philippe Baron, Aurélie Tournefier et Jimmy Voss sont chargés de positionner et de brancher les guirlandes et les boules lumineuses. Cette année, des rideaux lumineux et des guirlandes scintillantes sont venus s’ajouter aux décorations. Ils ont été installés de la place Clémenceau à la place Saint-Anne et dans la partie du haut de la Grande rue.
« Pour l’année prochaine, le projet est d’étendre le rideau lumineux jusqu’en bas de la Grande rue », précise Bernard Bonnefont, Adjoint au Maire.
Pour donner une impression de renouveau et ne pas faire exploser le budget, la Municipalité choisit, chaque année, de changer les ampoules incandescentes par des LED mais aussi de modifier les couleurs.



Bernard Bonnefont et Christophe Macé, le responsable des services techniques, tiennent ensemble, à préciser que les décorations de Noël sont achetées en hors saison quand elles sont en solde.
Chaque année, les services techniques et la Municipalité font le maximum pour rendre la décoration agréable, sympathique et pour égayer la Ville. Le chalet de la Mairie va d’ailleurs être installé cette semaine.
En tout, dans la Ville, ce ne sont pas moins de 120 guirlandes qui seront installées. Sont privilégiés : le centre-Ville, les entrées de Ville et la route de Beaulieu. Les rues passagères donc. Huit jours sont nécessaires à cette installation et les employés des services techniques doivent être efficaces puisque la nacelle est prêtée par la Communauté de communes et doit aussi être utilisée par les autres communes du Canton.
Ne vous vexez pas s’il n’y a pas de décorations dans votre rue. « On fait au mieux et on essaie de faire plaisir à tout le monde », sourit Bernard Bonnefont.

Rencontre avec Christophe Macé, responsable des services techniques

Depuis 10 ans, Christophe Macé supervise l’équipe des services techniques de la Ville. Déjà responsable d’équipe dans l’entreprise d’entretien d’espaces verts pour laquelle il travaillait auparavant, Christophe a l’habitude d’avoir des responsabilités.
Ce poste à la Commune, c’était pour lui « l’occasion de changer d’air » mais aussi de découvrir des choses nouvelles.
Et, même après ces années, il est passionné par son travail : « C’est un poste intéressant, diversifié et qui permet de toucher un peu à tout » souligne t’il. Depuis ses débuts, Christophe a vu son poste évoluer : aujourd’hui, l’administratif occupe la moitié de son temps, il est moins sur le terrain. Il doit gérer les commandes, les chantiers en cours, le personnel mais aussi la mise en place des fêtes qu’il supervise. Pendant l’été, il remplace également ceux qui partent en vacances.
En dehors de ces tâches, Christophe se rend, chaque semaine, à la Mairie pour faire le point sur ce qui est fait et ce qui pourrait l’être pour la commune. Il doit être vigilant en permanence. Fréquemment, il fait le tour de la ville pour regarder s’il n’y a pas des arbres, des branches ou des tuiles qui menacent de tomber.
Le temps qu’il consacre à son métier, il ne le compte pas : « Je n’ai pas d’heure, s’il y a quelque chose à faire, je reste et je le fais. En hiver, je me déplace aussi le samedi quand il y a de la neige par exemple ». Son travail, Christophe le prend vraiment à coeur et essaye, tant qu’il le peut, de se rendre disponible : « J’ai toujours le téléphone du boulot sur moi, à part quand je suis en vacances ».
Perfectionniste du « travail bien fait » comme il le dit, il a instauré une relation de confiance avec son équipe. Pour lui, le relationnel avec ses employés est primordial. Il est pointilleux et exigeant sur le travail mais n’hésite pas à dire quand celui-ci est bien fait.
« Je surveille sans être non plus derrière eux en permanence. Il arrive qu’il y ait des tensions mais quand ça ne va pas, on se réunit et on en parle ».