Châtillon-sur-Loire
chatillo-sur-loire.com en français
english
ne
de
es

L’aéroclub du Giennois

Bureau

Denis Chanterault, Président
Philippe Chérioux, vice-Président
Serge Marinier, Trésorier
Jean-Louis Benedict, Secrétaire

Horaires

Les membres du club sont heureux de vous accueillir tous les week-ends et jours fériés. A cette occasion, vous pourrez obtenir toutes les informations relatives à l’Aéroclub et visiter les avions du club.

Contact

Denis Chantereau, Président

Jean-Louis Benedict, Secrétaire
Tél. : 06 08 80 03 10

Aérodrome de Briare-Châtillon
45250 Briare
Tél. : 02 38 31 18 70
Email : acgiennois@orange.fr

De la haute voltige à l’aérodrome !

Aux journées portes-ouvertes de l'aérodrome

Du jeudi 20 au lundi 24 août, une compétition nationale de voltige était organisée à l’aérodrome de Briare-Châtillon. C’était The place to be pour en prendre plein les yeux et admirer les figures des pilotes !

Trente-deux pilotes étaient venus de la France entière pour participer à la coupe de France de voltige amateur à l’aérodrome Briare-Châtillon.
Plusieurs régions étaient représentées : Picardie, Midi-Pyrénées, Alsace, Occitanie, entre autres.
Une compétition où dix-sept machines volaient avec des instructions bien particulières.
Dans un box d’un kilomètre, les pilotes devaient effectuer plusieurs figures de voltige : une connu, une inconnue et une libre, comme au patinage artistique !
Même principe également, des juges aux quatre coins pour noter les passages des voltigeurs.
Pendant les compétitions, les pilotes doivent également respecter un certain nombre de jets, ils sont pénalisés s’ils dépassent le quota. En effet, une trop grande vitesse peut endommager les avions.
C’est dans des avions bi-place que Charlotte, Joël, Margaux, Simon et les autres se sont élancés dans cette compétition amateure qui a réuni une centaine de personnes autour de l’événement.
Pour cette seule compétition de l’année, les voltigeurs étaient heureux de retrouver leurs avions en compétition. Ils ont donc volé durant trois jours, pas de tout repos pour les châtillonnais qui ont entendu les machines tourner dans le ciel une bonne partie du week-end. Jeudi et vendredi, c’était l’entraînement !
Samedi et dimanche, la compétition a commencé et les vols se sont enchaînés.
Le lundi était gardé comme jour de secours au cas où la météo n’aurait pas été pas clémente.
L’aéroclub de Châtillon n’était pas représenté puisqu’il ne possède pas de club de voltige donc pas de voltigeur au sein de son club. En revanche, le département du Loiret était représenté grâce à Paul Chesneau, voltigeur orléanais, fils de Frédéric Chesneau, champion du monde de voltige dans les années 90.
Sur les traces de son père, le jeune-homme s’est qualifié et imposé à la première place. Il se qualifie ainsi en nationale 2.
Le sport n’est pas réservé aux hommes puisque quatre femmes participaient à cette compétition !
Si le Club ne propose pas de voltige, il permet quand même une initiation au pilotage et des baptêmes de l’air, les membres sont ravis de vous renseigner et de partager avec vous leur passion.

Un projet de nouvel avion pour l’aéroclub

avion orange

Voilà presque une année maintenant que Denis Chantereau a succédé à Philippe Chérioux à la présidence de l’Aéroclub du Giennois. Cet homme originaire de Châtillon a été baigné dans le domaine de l’aéronautique depuis son plus jeune âge. En effet, son papa lui aussi passionné lui a transmis son amour pour les avions.
A 14 ans, il fait son premier baptême de l’air avec une idée fixe : « Un jour, je piloterai et je volerai ».
Après avoir appris à « voler » en région parisienne, Denis est revenu à ses racines et a décidé, après sa retraite, de s’investir encore plus pour faire découvrir et partager sa passion à tous : « Maintenant j’ai beaucoup plus de temps à consacrer et à offrir aux autres ».
Depuis peu, il a mis en place, au sein du Club, une réunion mensuelle des membres du Club afin d’échanger et de partager leurs idées ou remarques.
Son objectif pour l’année à venir : développer l’activité vol moteur.
Le club a aussi pour mission d’assurer la formation des élèves pilotes dès l’âge de 15 ans. Environ 300 heures de vol (1/3 de l’activité), sont réalisées dans le cadre de la formation et du perfectionnement. Les membres du Club peuvent participer à des voyages (8 à 10 par an) organisés sur un ou deux jours. Activité que Denis voudrait également dynamiser.
L’Aéroclub possède actuellement 4 avions :
-Un D112 biplace (réservé à la formation)
-Un DR440 quadriplace (voyages, navigation et seconde partie de formation)
-Un DR480 quadriplace (pour les voyages)
-Et un STAMPE, avion mythique utilisé par l’armée de l’air avant la seconde guerre mondiale.
Le club lui doit une fière chandelle puisque c’est grâce à son acquisition qu’il a redémarré son activité. L’exemplaire que possède l’aéroclub a été entièrement refait en 1995 au sein du club mais la base de l’avion remonte aux années 1930.
Pour l’année à venir, le souhait du Club serait de remplacer l’avion DR480 dédié aux voyages par un avion identique mais beaucoup plus moderne.

L’année dernière, 4 pilotes ont été brevetés par le Club. 7 sont actuellement en cours de formation. Pour Denis, c’est plutôt une bonne année et il en espère encore des meilleures !

L’aéroclub du Giennois
L’aéroclub du Giennois

L’aéroclub du Giennois est né en septembre 1945. Affilié à la FFA (Fédération française d’aéronautique), l’aéroclub est une association qui fait partie de la loi 1901, ayant pour but l’apprentissage, le développement et la pratique du sport aéronautique.

Le club propose les activités suivantes pour les non-adhérents :

Baptême de l’air : vol de 30 minutes destiné aux néophytes curieux. Ce vol permet de découvrir la 3ème dimension. Les baptêmes sont assurés par des pilotes très expérimentés sur rendez-vous. Pour les conditions et tarifs, prendre contact avec l’aéroclub.

Pour les adhérents :

Leçons de pilotage : l’aéroclub est habilité à assurer la formation au pilotage. En compagnie d’un instructeur, ceux qui le souhaitent pourront apprendre à piloter en plusieurs étapes.

Promenades et voyages : les pilotes brevetés peuvent utiliser les avions de l’aéroclub pour la promenade ou le voyage. Pour les plus jeunes (à partir de la seconde), la formation au BIA (Brevet d’initiation à l’aéronautique) est dispensée en liaison avec l’établissement scolaire. Celle-ci comprend une formation théorique (histoire de l’aviation, météorologie, navigation,…) de 40 heures de pratique sous forme de 2 à 3 vols d’une durée de 30 à 40 minutes chacun.

A ce jour, l’Association compte 80 membres (pilotes, élèves pilotes et instructeurs).

L’aéroclub est fier de compter dans ses rangs, Julien Chérioux, champion du monde en 2012 et 2013, vice-champion du monde en 2008, champion d’Europe et de France de rallye aérien. Il est l’un des instructeurs du club.

L’aéroclub du Giennois
L’aéroclub du Giennois