Châtillon-sur-Loire
chatillo-sur-loire.com en français
english
ne
de
es

L’Amicale des Peintres du Printemps

Horaires

Le vendredi :
• de 17 heures à 18h30 pour les enfants
• De 17h30 à 19h30 pour les adolescents
• De 18 à 20 heures pour les adultes

Tarif

Cotisation annuelle : 40 euros
Les deux premières séances sont gratuites.

Bureau

L’association est gérée de façon collégiale.

Contact

Atelier des Peintres du Printemps
1, rue de Beaulieu
(ancienne perception)
45360 Châtillon-sur-Loire
Margarida Viegas
Tél. : 06 85 32 84 26
Email : guidaflash@orange.fr ou amicale.peintres45360@gmail.com

Margarida Viegas : le destin tragique d’une artiste

Publié le 24 novembre 2021

La vie, ce montage imprévisible, lui a finalement échappé. Margarida Viegas est morte dans l’incendie de sa maison, aux Rabutelloires, la semaine dernière, à l’âge de 72 ans.

Sa vie professionnelle à Paris, c’était le montage et le trucage de vidéos à la Télévision française ou auprès d’artistes de variétés et du cinéma. Mieux que les autres, elle savait arranger la réalité, la rendre plus fluide sinon acceptable. Si elle a toujours côtoyé des artistes, c’est qu’elle en était une à tous les sens du terme. Sa formation artistique dans sa ville natale de Lisbonne d’abord, l’a menée en Italie où elle s’est mariée et a eu deux fils avant de gagner Paris. Elle y resta vingt ans avant de s’installer, avec son fils Rodolphe, à la campagne dans un modeste chalet en bois, perdu dans un petit bois au milieu des champs. Elle peignait, à partir des dessins de Rodolphe, des toiles très colorées où l’onirique le disputait à l’érotisme.
Exposée aux Peintres du printemps à Châtillon, elle prit une place, dans cette association, de plus en plus prépondérante jusqu’à en devenir sa présidente. Très appréciée de ses élèves, jeunes comme plus âgés, elle sut transmettre son amour de la peinture, ses compétences au point d’exposer ses élèves aux salons de peinture de la ville. Engagée, elle a organisé les dernières expositions à l’Espace culturel de la mairie. La plus récente s’est terminée en octobre. C’est elle qui avait choisi les artistes à exposer parmi les peintres et sculpteurs locaux mais aussi de la région.
Sa disparition tragique laisse un grand vide dans son association comme dans la commune où elle avait une place particulière et sensible.

L’exposition de l’Amicale des Peintres du Printemps est arrivée à la fin de l’été, pandémie oblige.

Le sage, imaginé par Rodolphe Rase, rappelle, par sa fausse ingénuité, les dessins de Jean-Michel Basquiat.



Publié le 2 septembre 2021

Les amateurs de peinture et de sculpture ont retrouvé avec plaisir les œuvres variées des artistes de la région qui exposent à l’espace culturel de la mairie.

Margarida Viegas a, en présence de Catherine Letonnelier, adjointe au maire, convié nombre d’artistes à l’espace culturel de la mairie pour cette édition 2021. Les œuvres présentées sont souvent différentes dans leur inspiration mais ont, en commun, le talent et la créativité de chacun des peintres ou sculpteurs.
Rodolphe Rase nous emmène dans son monde onirique quand Alain Breuzé fait un clin d’œil au diable de Tasmanie ou Gabriela Gonzales-Segura qui revisite les bords de Loire à Ousson.
Elisabetta Reganti invoque le Guerrier avec ironie tandis qu’Anne-Marie Asselineau nous rappelle l’Afrique dans des scènes du quotidien. Le sculpteur Jano fait de l’équilibre le centre de ses créations rêveuses en écho aux danseurs, les pieds bien sur terre, de Marie-Paule Dubry. Bernard Mahé promène sa palette avec ses Potes.
Citer l’ensemble des participants à l’expo est difficile tant ils sont nombreux. La solution ? Se rendre à l’espace culturel pour apprécier le talent de chacun et, en particulier, de tous les élèves de l’Amicale qui montrent, ainsi, la qualité de l’enseignement qui leur est donné.

Les Peintres du Printemps
Les Peintres du Printemps
Les Peintres du Printemps

Les Peintres du Printemps
Les Peintres du Printemps
Les Peintres du Printemps